Publicité

Les bottines d'Alex, par

14 juin 2019 - 14:30

Je suis rendue une mère

4 Commentaire(s)

Je suis rendue une mère. C’est gros.
Pis, c’est vrai que ça change une vie.
Mais, changer de carrière aussi, ça change une vie.
Se séparer, ça change une vie.
Tous nos choix changeront nos vies.

Ma fille, je l’amène partout. Je n’ai pas arrêté de vivre tsé.
Je m’adapte. On s’adapte.
Je ne veux pas banaliser le fait d’avoir des enfants, au contraire… c’est absolument merveilleux.
Mais, ma vie, nos vies de parents ne doivent pas se mettre qu’à tourner autour d’eux.
C’est plutôt eux qui se mettent à tourner avec nous, non?

Mon chum reste dans le décor.
Il ne devient pas moins important.
Il l’est encore plus.
C’est mon coéquipier.
Pis malgré nos lacunes respectives, on a apprit à s’encourager plutôt qu’à se taper sur la tête.
Tsé, quand tu fais un sport d’équipe. Si tu te mets à crier à ton coéquipier que c’est un pourri et que ce n’est pas ça qu’il fallait qu’il fasse, penses-tu vraiment que ça va lui tenter de continuer de jouer avec toi?

J’ai une peur terrible de me retrouver un matin avec mon couple effrité.
J’ai une peur terrible qu’on se trouve des centaines de raisons non-valables pour être moins ensemble.
Moins se coller. Moins s’embrasser.
Oublier.
Juste oublier comment faire un casse-tête de nos corps.
Je ne veux pas que les colleux de mon chum ne deviennent que des souvenirs, je veux qu’ils existent pour s’aimer petit, pour s’aimer grand.
Je ne veux pas que les colleux de mon chum ne deviennent que des invitations à accomplir le « devoir conjugual. »
Je ne veux jamais « devoir » me conjuguer.

On ne doit pas manquer de temps pour les choses essentielles.

Il y a trop de couples qui s’échappent au passage.
Des couples qui priorisent le ménage plutôt que le minouchage.
Des couples qui cumulent sous les tapis des centaines de non-dits.

L’histoire d’une famille, c’est d’abord l’histoire d’une union.
N’arrêtez pas d’écrire votre histoire.
Ne négligez pas l’importance des choses essentielles.
Et surtout les filles, même si vous ne vous sentez pas à votre top, que vos douches s’espacent et que votre corps ne vous donne pas le goût de vous applaudir dans le miroir : votre chum ne vous ment pas quand il vous dit que vous êtes belles.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

4 réaction(s)
  • Tellement vrai et tellement bien dit!
    Je vous souhaite de beaux moments en famille avec votre fille et votre amoureux.
    Hélène Brochu - 2019-06-14 15:20
  • Un beau texte, une belle façon de penser surtout. Après plus d'un demi-siècle de mariage, je sais combien tu as raison de penser ainsi...
    Richard - 2019-06-15 18:39
  • Un texte absolument magnifique |
    Pierre Sénéchal - 2019-06-17 08:39
  • "Je suis devenue une mère" peut-être ??? On se rends qq'part ??? J'espère alors tu sauras rendre ton enfant qq'part !!!
    Estelle - 2019-07-07 19:23