X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Performances dorées pour des boxeurs locaux à Victoriaville 

durée 2 novembre 2023 | 06h04
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Les athlètes de l’École de boxe olympique de Rivière-du-Loup ont connu une fin de semaine haute en couleur lors des plus récents Gants dorés, une prestigieuse compétition provinciale organisée à Victoriaville du 27 au 29 octobre. La délégation louperivoise est revenue à la maison avec quatre médailles d’or, deux d’argent et un total de six victoires, ce qui lui a permis de consolider sa place parmi l’élite de la boxe québécoise. 

    Victor Dionne, Laurianne Gosselin, Laurie Laplante et William Dubé ont tous récolté une médaille d’or lors de cet important rendez-vous de boxe olympique qui rassemblait entre 300 et 400 des meilleurs boxeurs du Québec. L’événement servait également de qualification pour les Championnats canadiens. 

    VICTOR DIONNE ET LAURIANE GOSSELIN 

    Victor Dionne, de L’Isle-Verte, a été l’une des étoiles de l’EBO RDL, lui qui a remporté un deuxième tournoi provincial dans une catégorie très achalandée et compétitive. Il a ajouté le titre de champion des Gants dorés à un palmarès intéressant qui comprend notamment une victoire au Gants de bronze (en avril 2023). 

    Après avoir atteint la demi-finale automatiquement, son combat en quart de finale ayant été annulé, le pugiliste a eu le dessus sur un boxeur de Montréal. Un combat d'une haute intensité où la puissance et l'endurance de Victor ont fait la différence, puisqu’il a infligé deux comptes de huit à son opposant au troisième round.

    En finale, Victor Dionne a été expéditif, même s’il affrontait un athlète qui avait lui aussi prouvé sa valeur lors de la round précédente. Une seule combinaison a suffi pour mettre son opposant hors d’état de combattre. Une «victoire spectaculaire», confirmée par arrêt de l’arbitre, dès le premier round. 

    «Victor est un boxeur qui progresse extrêmement vite. D'un combat à l'autre, il corrige ses faiblesses techniques et optimise ses forces. Nous avions identifié une lacune défensive dans les automatismes de l'adversaire de la finale et Victor a programmé avec précision le coup qui a mené au K.O. de son adversaire», a commenté, fier, l’entraineur Mathieu Lavoie-Dion. 

    Quant à Lauriane Gosselin, elle a aussi brillé lors de cette prestigieuse compétition. L’athlète de 24 ans est devenue championne provinciale chez les 54 kg novice, grâce à ses habiletés techniques et sa puissance. Même si elle n’avait que deux combats à son actif, elle a clairement dominé les trois rounds de sa finale contre la Montréalaise Radhika Patel. Selon Mathieu Lavoie-Dion, l'avenir est prometteur pour la boxeuse.

    «Lauriane a démontré énormément de maturité. Elle ne s'est jamais laissée impressionner par la qualité de son adversaire, ni déstabilisée par le fait qu'elle soit gauchère. Elle a appliqué le plan de match avec assurance et discipline», a-t-il soutenu. 

    QUALIFICATIONS POUR LES NATIONAUX

    William Caillouette et Mélina Laplante, deux athlètes prometteurs de l’EBO RDL, ont de leur côté mis la main sur une médaille d’argent. Ils ont du même coup obtenu leur laissez-passer pour les prochains championnats canadiens de boxe olympique. 

    Chez les 60 kg élite, William Caillouette a fait face à un adversaire de haut niveau originaire de Cuba, Jose Miguel Felix Mendez. Le combat a été très serré et rempli de revirements, alors que les deux boxeurs ont subi des comptes de huit. William a finalement remporté cet affrontement, jugé comme le meilleur du tournoi, dans une décision majoritaire des juges. Malheureusement, l’athlète n’a toutefois pas pu se faire justice en finale. Blessé à l’épaule, il a dû renoncer au combat ultime. 

    Quant à Mélina Laplante, la Louperivoise s’est surpassée dans un combat de finale devant Elena Revel, une boxeuse ayant plus de 50 combats à son actif qui a déjà remporté un duel face à la boxeuse – aujourd’hui professionnelle – Leïla Beaudoin.

    Après une performance presque sans faille, durant laquelle elle a dominé les trois rounds, Mélina croyait avoir mérité la victoire, mais les arbitres en ont décidé autrement, privilégiant la Montréalaise. Une décision jugée controversée, selon l’entraineur Mathieu Lavoie-Dion. 

    LAURIE LAPLANTE ET WILLIAM DUBÉ 

    Soulignons enfin que Laurie Laplante et William Dubé sont aussi revenus à la maison avec une médaille d'or. William, âgé seulement de 10 ans, est dans ses débuts dans la division des 39 kg benjamins. Le seul adversaire qui était inscrit dans sa catégorie s'est désisté, donnant de ce fait le titre provincial à l'athlète louperivois. 

    Laurie Laplante a vécu le même scénario. Étant championne chez les 63 kg junior, elle s’est qualifiée pour les prochains championnats canadiens.  

    Notons aussi que le boxeur d’expérience Sébastien Dubé était en action à Victoriaville. L’athlète de 40 ans s’est imposé en huitième de finale chez les 71 kg élite, la catégorie la plus forte du tournoi. Il s’est par la suite incliné en quart de finale contre le champion canadien junior. Il a démontré beaucoup de puissance et une belle intelligence tactique. 

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h58

    Kathy Tremblay, championne dans son patelin

    Une athlète de la région a récemment été couronnée championne du Circuit régional de compétitions de rames du Lac-Saint-Jean. Kathy Tremblay et son frère Sylvain ont remporté les grands honneurs de la compétition lors du célèbre Marathon de chaloupe à rames tenu le 7 juillet entre Desbiens et Dam-en-Terre (Alma). Le duo a confirmé sa victoire ...

    19 juillet 2024 | 10h57

    Leïla Beaudoin se battra pour une première ceinture le 17 aout 

    Le combat de la boxeuse Leïla Beaudoin aura une saveur particulière, le 17 aout prochain à Québec. Non seulement l’athlète se battra à nouveau devant ses proches et amis, à la maison au Centre Vidéotron, elle aura aussi la chance de mettre la main sur un premier titre en boxe professionnelle.  Son promoteur Eye of the Tiger a confirmé ce vendredi ...

    16 juillet 2024 | 6h00

    Un affrontement Océanic-Remparts au Centre Premier Tech 

    Les amateurs de hockey de la région auront une belle opportunité, le 23 aout. Un match préparatoire de la LHJMQ, disputé entre l’Océanic de Rimouski et les Remparts de Québec, est organisé au Centre Premier Tech à 19 h. L’organisation des Albatros du Collège Notre-Dame a partagé la belle nouvelle dans les derniers jours, profitant de l’occasion ...