X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Justine Pelletier est championne de France 

durée 12 juin 2023 | 07h13
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Mission accomplie pour la joueuse de rugby louperivoise Justine Pelletier et son équipe, Les Lionnes du Stade Bordelais. La formation a remporté cette fin de semaine le Championnat de France, à la maison de surcroit. Un exploit de taille.  

    Le groupe a vaincu les Caouecs de Blagnac par la marque de 27 à 23, dimanche. Il s’agit d’un gain historique pour l’organisation de Bordeaux qui n’avait auparavant jamais réussi à mettre la main sur le titre tant recherché dans la meilleure ligue de France. C’était aussi, pour elle, une première qualification en finale du championnat.

    «C’est l’euphorie totale, je commence à peine à réaliser l’ampleur de cet exploit», a partagé Justine Pelleter, dans un bref échange au lendemain de la victoire.

    «Ce n’est pas juste la médaille ou le simple fait de gagner un titre. C’est tout ce qui va derrière et autour. Le travail, le support, le partage, les liens entre nous et les supporteurs, les hauts, les bas… la liste est longue. Des événements comme ça, qui créent des émotions aussi fortes, ça marque une vie.»

    Il y a trois ans, lorsqu’elle avait décidé de faire le saut du côté professionnel, en France, Justine Pelletier n’avait pas caché que son objectif était d’aider le club à gagner. L’athlète y est finalement parvenu, aux côtés de coéquipières qu’elle a appris à découvrir, mais aussi d’amies de longue date, dont Fabiola Forteza, avec qui elle s’est développée avec le Rouge et Or de l’Université Laval et Rugby Canada.

    «C’est l’accomplissement d’un plan, d’un rêve, d’une ambition», a-t-elle décrit. «Il y a trois ans, on partait de loin et on s’est acharnées. Ce serait mentir de dire que ça été facile. Il y a eu des moments difficiles de remise en question, mais on n’a jamais arrêté de le vouloir, de vouloir franchir l’étape de plus, et c’est dans l’adversité qu’on est allées la chercher cette médaille.»

    «C’est dur à décrire, car je n’ai pas encore reflété sur tout ce que ça représente, mais chose certaine je souhaite à tous de ressentir cette boule d’émotions. C’est intense et c’est beau.»

    Cette victoire s’ajoute aux nombreuses belles expériences vécues par Pelletier sur la scène internationale avec le rugby. Après avoir participé à la Coupe du monde l’automne dernier en Nouvelle-Zélande, et avoir rejoint l’équipe nationale à plusieurs occasions cette année, voilà que la Loupervoise vient de faire tout un ajout à son bagage d’expériences et son curriculum vitae sportif.

    Maintenant, elle le dit elle-même, «c’est le temps de profiter au maximum» et de «vivre le moment présent».

     

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    16 avril 2024 | 14h27

    Un championnat pour les Sphinx M18 D3

    Une équipe du programme de hockey des Sphinx de l’École secondaire de Rivière-du-Loup a remporté la finale des séries éliminatoires de la section LHPS du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) dans les derniers jours. Les Sphinx M18 D3 ont vaincu les représentants de l’Arsenal de l’Académie Saint-Louis en deux matchs, grâce à des victoires de 3 à ...

    16 avril 2024 | 9h16

    Deux jeux blancs consécutifs pour Zachary Émond 

    Pour un gardien de but, y a-t-il meilleure façon de conclure une saison de hockey que par deux jeux blancs et une qualification en séries éliminatoires? Difficile à dire, mais c’est ce qu’a réussi le gardien Zachary Émond dans les derniers jours avec les Lions de Trois-Rivières.  L’athlète de Saint-Cyprien a complété sa saison en force dans la ...

    16 avril 2024 | 7h03

    Une deuxième édition du tournoi Première Balle à Trois-Pistoles

    La Ville de Trois-Pistoles annonce la deuxième édition du tournoi Première Balle, qui se tiendra le 25 mai prochain (remis au 26 mai en cas de pluie), entre 8 h et 20 h, au Stade Paul-Émile-Dubé. La population est invitée à y assister gratuitement. Huit équipes s’affronteront pour remporter les honneurs, alors qu’une bourse pour l’équipe gagnante ...