X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Un partisan se fait casser la main lors d’un match de la Ligue nord-américaine de hockey

durée 17 avril 2024 | 06h54
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Un jeune homme qui a eu la main fracturée par un bâton de hockey le 6 avril, au terme d’un match de hockey opposant les Pétroliers de Laval aux 3L de Rivière-du-Loup au Centre Premier Tech, a décidé de porter plainte à la Sûreté du Québec.

    Le partisan louperivois admet avoir jeté une bouteille de plastique vide en direction de la patinoire. L’objet a atterri au banc des Pétroliers. Il convient que ce n’était pas un comportement convenable et respectueux de sa part.

    Toutefois, le jeune homme croit que la réaction d’un membre de l’entourage des Pétroliers de Laval, qui l’aurait atteint à la main avec un coup de bâton de hockey à partir du banc, était démesurée. «Ce n’est pas fort, fort. J’aurai la main dans le plâtre pendant six semaines. Je ne peux pas travailler, et écrire, c’est impossible. Il faut que celui qui m’a fait ça réponde de ses actes», soutient-il. De nombreux partisans présents au Centre Premier Tech le 6 avril ont été témoins de cette altercation.

    La présumée agression armée est survenue à la fin de la partie, alors que Laval venait de marquer un but et de remporter le match. L’atmosphère était tendue et deux mêlées générales ont éclaté sur la glace du Centre Premier Tech au cours de la partie.

    «Ça brassait partout, il y a eu beaucoup de suspensions. Je ne remets pas en question ma présence aux matchs, je veux continuer d’encourager mon équipe. Les débordements, ça arrive souvent contre Laval […] Les partisans viennent à l’aréna pour avoir du plaisir et voir le match, pas pour manger des coups!», rappelle le jeune homme.

    Il craint parfois que certains membres des Pétroliers ne s’en prennent aux partisans dans les gradins, sous le coup de l’émotion. «C’est un sport, pas une mêlée générale», résume-t-il. Le partisan des 3L dénonce les gestes de violence qui sont commis dans les arénas.  

    La Sûreté du Québec confirme l’arrestation d’un homme de 30 ans de Laval le samedi 13 avril en soirée au Centre Premier Tech de Rivière-du-Loup. Selon nos informations, il s’agit d’un membre de l’entourage des Pétroliers de Laval. «Il a été arrêté en lien avec une agression armée qui se serait produite le 6 avril», indique le porte-parole de la Sûreté du Québec, Frédéric Deshaies.

    Info Dimanche a contacté le directeur général des Pétroliers de Laval, Lucien Paquette, qui n’a pas voulu commenter. Il nie que la personne arrêtée fait partie de l’organisation de l’équipe et affirme qu’il s’agit plutôt d’un fan. Le suspect a été interrogé et libéré pour la suite des procédures. Un dossier sera soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales pour qu’il soit étudié et analysé en vertu des accusations criminelles qui pourraient être déposées. Info Dimanche a fait le choix de ne pas nommer le suspect visé par l’arrestation à cette étape du processus.  

    La Ligue nord-américaine de hockey n’a pas réagi, indiquant qu’elle laisse les autorités effectuer leur travail. «Toutefois, la ligue n’approuve aucunement ce type d’incident malheureux.» Le coactionnaire des 3L de Rivière-du-Loup, Christian Lévesque, s’est abstenu de commenter le dossier.

    La fin de semaine dernière, la partie opposant les 3L de Rivière-du-Loup aux Pétroliers de Laval s’est déroulée sous une surveillance policière de la Sûreté du Québec.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 11h46

    Accident sur un terrain agricole à Pohénégamook

    Un jeune homme a été blessé dans le cadre d’un incident impliquant la remorque d’un tracteur, le 18 mai vers 15 h, sur un terrain agricole du rang Ignace-Nadeau à Pohénégamook. Selon la Sûreté du Québec, on ne craindrait toutefois pas pour sa vie. Alors que plusieurs personnes s’affairaient sur la terre, la victime de moins de 18 ans aurait subi ...

    La Cour d’appel annule des peines de quatre ans de pénitencier pour un vol qualifié

    Les deux auteurs d’un vol qualifié perpétré le 13 janvier 2019 au dépanneur Saint-André de Rivière-du-Loup, Maxim Roy et Yohan Sylvain-Bourgelas, ont vu leur peine de quatre ans de pénitencier être annulée par la Cour d’appel le 23 avril. Elle est remplacée par une condamnation de deux ans moins un jour de prison avec sursis, puisque les accusés ont ...

    16 mai 2024 | 15h26

    Un kilo de cocaïne saisi dans une voiture à Mont-Joli

    Le 15 mai 2024 vers 10h30, les policiers de la Division des enquêtes sur les crimes majeurs de Rimouski ont procédé à l’interception d’un véhicule dans le secteur de la rue Sanatorium à Mont-Joli. Une perquisition dans le véhicule a permis de saisir:   - Environ 1 kilo de cocaïne - Un cellulaire Le véhicule, une Audi S3 2015 a également été ...