X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Prévention aux ventes itinérantes

durée 2 mars 2024 | 07h25
  • À la suite de quelques signalements survenus dans les derniers jours notamment dans le secteur de Sainte-Anne-des-Monts, les policiers de la Sûreté du Québec rappellent aux citoyens des différentes MRC de la région du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, quelques conseils de prévention relativement à la vente itinérante.

    Certains vendeurs itinérants emploient des tactiques de vente sous pression et s’avèrent très insistants et alarmistes afin d’influencer les consommateurs à acheter un produit ou signer un contrat pour un service qu’ils n’ont pas sollicité. 

    Devant de telles situations, les citoyens sont invités à faire preuve d’une grande prudence et de bien évaluer ce type d’offre en se posant quelques questions, telles que : Qui a sollicité l’autre en premier?, Pourquoi n’ai-je pas le temps de réfléchir à cette offre?, Pourquoi est-ce que je ne peux parler de cette offre à personne?, Est-ce qu’on me demande de dépenser de l’argent?

    Dans tous les cas, il faut demander à la personne de donner son nom et celui de la compagnie ou de l’organisme de bienfaisance qu’elle représente et de produire une pièce d’identité avec photo et son permis de vendeur itinérant. Ensuite, il faut vérifier auprès de la municipalité si la personne, la compagnie ou l’organisme a le droit d’effectuer de la vente itinérante.Il est possible de consultez le registre des entreprises pour valider les renseignements fournis au http://bit.ly/2GdOLT8.

    Rappelons qu’il est impératif de ne jamais donner de renseignements personnels ni de copies de factures ou d’états financiers. Il faut éviter de signez des documents et bien lire tout ce qui est écrit en petits caractères. Lorsque sollicitée, une personne a droit à un délai de réflexion pour tout contrat signé à domicile. 

    Pour en apprendre plus sur ses droits, il faut consultez le Bureau d’information aux consommateurs de sa province ou de son territoire – la plupart des provinces et des territoires offrent des lignes directrices dans le cadre de leur loi sur la protection du consommateur. Dans le cas de travaux de rénovations suggérés, il faut vérifier l’entrepreneur sur le site de la régie du bâtiment au https://www.rbq.gouv.qc.ca/citoyen/construire-ou-renover/entrepreneurs-ayant-des-reclamations-a-leur-dossier/reclamations-en-cours.html

    La vente itinérante n’est pas automatiquement une fraude, mais peut servir de prétexte à des personnes malintentionnées. Mentionnons que la fraude est un acte criminel par lequel une personne, par supercherie, mensonge ou autre moyen, soutire à une autre personne des biens, des services ou de l’argent. «Faites preuve de vigilance : si l’on vous fait une offre trop belle pour être vraie, c’est probablement le cas!», indique la SQ.
     
    La Sûreté du Québec invite donc le public à être vigilant en lien avec ce type de sollicitation et rappelle aux citoyens que toute information sur des activités de nature criminelle peut être communiquée en tout temps, de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle au 1 800 659-4264. Si vous croyez avoir été victime de fraude, contactez votre service de police local.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 15h55

    Sauvée à 38 mètres du sol

    Au terme d'une spectaculaire et délicate intervention d’hommes-araignées, une personne d'âge mineure coincée au sommet d'un pylône électrique à 38 mètres du sol, soit 125 pieds, a pu regagner saine et sauve la terre ferme dimanche soir à Saint-Pascal, dans la MRC de Kamouraska. Une opération lors de laquelle le Service de sécurité incendie de ...

    14 avril 2024 | 9h22

    Un piéton happé mortellement sur l’autoroute 20

    Vers 5 h 30 le 14 avril, les services d’urgence ont été appelés afin d’intervenir sur l’autoroute 20 ouest, dans le secteur de Saint-Philippe-de-Néri pour un piéton qui aurait été happé par un véhicule.  La Sûreté du Québec est présentement à la recherche de possibles témoins de cette collision qui est survenue dans la nuit du dimanche 14 avril, ...

    11 avril 2024 | 15h40

    Alcool au volant : un camionneur arrêté à Pohénégamook

    Un homme de 38 ans a été arrêté pour conduite avec les facultés affaiblies et délit de fuite à la suite de bris qui auraient été causés par un camion semi-remorque le 8 avril vers 18 h 30 dans le quartier Saint-Éleuthère de Pohénégamook.  Au poste de police, il aurait échoué le test d’éthylomètre avec des résultats de plus de 200 mg d’alcool par ...