X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Accident de VTT mortel à Packington : la victime était fortement intoxiquée à l’alcool

durée 13 février 2024 | 16h36
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    La victime de l’accident mortel de VTT à Packington en juillet 2023, Philippe Blier-Beaulieu, était fortement intoxiquée à l’alcool, selon la coroner Renée Roussel. L’homme de 28 ans de Témiscouata-sur-le-Lac a fait deux autres accidents avant de se retrouver coincé sous son véhicule.

    Selon les informations recueillies par les policiers de la Sûreté du Québec, la victime a commencé à consommer de l’alcool chez lui en après-midi le 8 juillet 2023. Il a continué de boire avec des amis en fin d’après-midi après s’être rendu à Packington.

    M. Blier-Beaulieu a quitté les lieux vers 22 h, après avoir refusé d’être reconduit par des amis. À la suite de l’analyse toxicologique, la coroner a constaté que «l’alcoolémie était à une concentration de 312 mg/100 ml ce qui représente presque quatre fois la limite légale pour la conduite d’un véhicule à moteur qui est de 80 mg/100 ml de sang (0,08%)».

    Sur le chemin du retour, l’homme a eu un premier accident à l’intersection de la route de Saint-Benoit et celle de Packington. Il est entré en collision avec un cran rocheux après avoir continué son chemin tout droit au lieu de s’arrêter pour changer de route et poursuivre son chemin. Ce premier impact a considérablement endommagé son véhicule, sans l’empêcher de circuler.

    Un peu plus loin, toujours sur la route de Saint-Benoit, la victime a perdu la maitrise de son VTT et effectué une embardée dans un fossé boueux. Il a réussi à s’en tirer seul et à reprendre son chemin.

    «Mais plusieurs kilomètres plus loin, dans une partie courbe de la route mais plane, une autre sortie de route est survenue et elle n’a pas pardonné cette fois-là», peut-on lire dans le rapport de la coroner. Philippe Blier-Beaulieu s’est retrouvé à nouveau dans le fossé, mais cette fois-ci, il est resté coincé sous le véhicule qui était très lourd. 

    Le poids de son VTT se situait entre 341 et 375 kg, soit entre 749 et 826 livres. «En l’absence d’antécédents médicaux pertinents, de lésions traumatiques mortelles consécutives à l’accident, c’est le poids du VTT sur son corps qui a tué M. Blier-Beaulieu en provoquant une asphyxie», conclut Dre Renée Roussel. La victime ne pouvait respirer librement sous le VTT qui reposait sur la partie antérieure de son corps.

    «Le décès résulte d’un accident de VTT dont l’alcoolémie du conducteur est largement responsable», indique la coroner. Les autres éléments qui ont pu mener à cette fin tragique sont les bris du VTT lors de la première collision qui ont pu compromettre la maitrise du véhicule, la noirceur de la route qui n’est pas éclairée artificiellement la nuit puisqu’elle est interdite aux véhicules tout-terrain ainsi que la bruine qui tombait ce soir-là.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    19 avril 2024 | 15h27

    Deux églises vandalisées à Rivière-du-Loup

    Deux églises de Rivière-du-Loup, soit celles de Saint-François-Xavier et de Saint-Patrice, ont récemment été la cible de malfaiteurs. Des graffitis, dont une représentation phallique, ont été dessinés. Ces actes de vandalisme ont été commis il y au moins trois semaines, selon Lucien Dubé, président de la Fabrique de Rivière-du-Loup. Sur la ...

    19 avril 2024 | 14h46

    Véhicule en feu sur la rue St-Cyrille à Rivière-du-Loup

    Les pompiers du Service de sécurité incendie de Rivière-du-Loup (SSIRDL) sont intervenus le jeudi 18 avril vers 20 h sur la rue St-Cyrille alors qu'un véhicule utilitaire sport (VUS) était la proie des flammes. Heureusement, personne n'a été blessé. C'est le capitaine du SSIRDL, Jonathan Daraiche, qui est le premier arrivé sur les lieux. ...

    19 avril 2024 | 11h18

    Coke en stock à Cacouna

    Des perquisitions menées le jeudi 18 avril dans deux résidences du secteur de la rue du Patrimoine à Cacouna ont mené à l'arrestation de quatre personnes. Contrairement aux aventures du célèbre Tintin, il n'est pas question ici d'esclavage, mais de 45 grammes de cocaïne. Selon la Sûreté du Québec, les policiers de la MRC de Rivière-du-Loup, ...