X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Un trafiquant de drogue à vélo est condamné à trois ans et demi de prison

durée 24 novembre 2023 | 06h54
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Pris en flagrant délit de trafic de stupéfiants sur la rue des Saules à Rivière-du-Loup en mai dernier, Jean-Samuel Roy-Émond, mieux connu comme étant l’incendiaire de Calko, a été condamné à purger une peine d’emprisonnement de 42 mois dans un pénitencier fédéral.

    L’accusé âgé de 37 ans a été pris littéralement la main dans le sac par des policiers de la Sûreté du Québec qui le suivaient en filature. Lors de son arrestation, un sachet contenant 24 comprimés de métamphétamine a été retrouvé par terre. Son client, un homme de 42 ans, avait aussi été arrêté sur place, puis relâché sous promesse de comparaitre.

    Jean-Samuel Roy-Émond cachait la drogue dans un sac à dos et il faisait lui-même la livraison de stupéfiants à vélo partout dans la ville de Rivière-du-Loup, ou à partir de son appartement. Roy-Émond a été arrêté quelques jours plus tard le 26 mai 2023 dans un immeuble à logements de la rue Fraser, encore une fois dans le cadre d’une enquête en lien avec du trafic de stupéfiants.

    Une perquisition à son appartement du boulevard Armand-Thériault à Rivière-du-Loup a permis aux policiers de retrouver 580 comprimés de métamphétamine, de 43 grammes de cocaïne, une petite quantité de cannabis, un certain montant d’argent et plusieurs objets (balance, téléphones cellulaires) servant au trafic de stupéfiants. Cette enquête avait été amorcée grâce à des informations transmises par le public.

    Il entretiendrait des liens avec André Fitzback, arrêté par la SQ cette semaine en matière de stupéfiants, et Simon Hudon, qui a écopé d’une peine d’emprisonnement de 16 mois en avril 2023.

    Lors de sa comparution le 16 novembre dernier, Roy-Émond a réglé les neuf dossiers à son actif au palais de justice de Rivière-du-Loup, devant le juge Martin Gagnon. Il était accusé de trafic et de possession aux fins de trafic de métamphétamine et de cocaïne, de possession de stupéfiants, d’entreposage négligent d’armes à feu, de port d’arme dans un dessein dangereux, de possession non autorisée d’une arme à feu prohibée, de bris d’ordonnance, bris de probation et de conduite avec les capacités affaiblies par la drogue.

    CAPACITÉS AFFAIBLIES

    Le 27 juillet 2022, l’accusé avait été arrêté avec les capacités affaiblies au volant d’un véhicule de livraison d’un restaurant à Rivière-du-Loup. Les policiers ont retrouvé 49 comprimés de métamphétamine sous le banc de son véhicule. Le juge a prononcé une interdiction de conduite pendant 12 mois. Jean-Samuel Roy-Émond devra aussi payer une amende de 1 000 $.

    Il lui reste 33 mois et 7 jours de détention à purger en soustrayant les jours de détention préventive. Jean-Samuel Roy-Émond devra se soumettre à une interdiction de port d’armes pendant une période de 10 ans.

    Cet accusé possède de nombreux antécédents judiciaires pour des incendies criminels, possession de stupéfiants, introduction par effraction et menaces et il est considéré comme un délinquant à haut risque. En novembre 2013, Jean-Samuel Roy-Émond avait été condamné à purger une peine de six ans d’emprisonnement pour l’incendie criminel de l’usine Calko de Rivière-du-Loup perpétré en 2011.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    24 février 2024 | 11h45

    Accident de motoneige à Rivière-du-Loup

    Une motoneige sur laquelle prenait place deux personnes a effectué une sortie de piste ce 24 février, vers 9 h 30, dans le secteur du Carrefour du camion, à proximité de la rue Témiscouata à Rivière-du-Loup. Selon la porte-parole de la Sûreté du Québec, Hélène St-Pierre, le conducteur aurait possiblement été ébloui par le soleil. Ce dernier ...

    22 février 2024 | 12h49

    Menaces sur le Web : un jeune homme arrêté par la GRC à Rivière-du-Loup 

    La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a mené une opération policière d’envergure qui a permis l’arrestation d’un jeune homme, à Rivière-du-Loup, le 8 février dernier. Selon le corps policier, l’individu aurait tenu des propos menaçants sur le Web.   Le sergent Charles Poirier, porte-parole à la GRC, a confirmé que l’opération a été menée par ...

    21 février 2024 | 8h44

    Une maison ravagée par les flammes à Témiscouata-sur-le-Lac 

    Une résidence unifamiliale du quartier Cabano, à Témiscouata-sur-le-Lac, a été la proie d’un violent incendie, mardi soir. Personne n’a été blessé, mais le bâtiment serait aujourd’hui une perte totale.  Les pompiers de Témiscouata-sur-le-Lac ont été appelés à se déplacer sur place, sur la rue Lévesque, vers 21 h 30. À leur arrivée, un cabanon ...