X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Vandalisme à répétition à Saint-Modeste

durée 30 mai 2023 | 16h45
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Le nouveau parc d’hébertisme de Saint-Modeste a été inauguré il y a à peine un an et les bancs de bois ont déjà dû être réparés une dizaine de fois, brisés par des vandales. La Municipalité leur a servi une sévère mise en garde, rappelant que le vandalisme est passible d’accusations criminelles de méfait.

    «On répare, et dès le lendemain, c’est déjà brisé. Un panneau de signalisation a été arraché et on l’a retrouvé dans un fossé, des planches des tables de pique-nique sont arrachées. On ne sait plus où donner de la tête. C’est une dégradation perpétuelle de nos infrastructures», dénonce le directeur général de la Municipalité de Saint-Modeste, Alain Vila. Des installations d’hydro ensemencement pour réaliser l’aménagement paysager près de la future pumptrack ont été volées ou abimées.

    Le directeur général indique que l’administration municipale veut faire l’acquisition de caméras de sécurité afin que les gestes de vandalisme cessent. Ces incidents sont pris au sérieux et seront aussi signalés à la Sûreté du Québec.

    «On essaie d’améliorer nos infrastructures et de rendre cela beau, mais nous avons du mal à contrôler tout ça», constate Alain Vila. Ce dernier souligne que la vaste majorité de la population est respectueuse des installations. Il ne suffit que d’une poignée d’individus qui récidivent pour dégrader les mobiliers, équipements et infrastructures municipales.  

    «Cela ne nous empêche pas de développer des projets, mais cela a un cout. Le temps que nos employés mettent à réparer nos installations, ils ne l’investissent pas ailleurs», rappelle M. Vila. 

    Il demande la collaboration de la population afin qu’elle ouvre l’œil pour faire cesser ces gestes de vandalisme. En vertu du règlement 352 concernant le bon ordre et la paix de la Municipalité de Saint-Modeste, pour une première infraction, l’amende minimale est de 500 $ et d’un maximum de 1000 $ pour une personne physique. Ces montants doublent s’il s’agit d’une récidive. Les méfaits (vandalisme) sont aussi considérés comme des infractions criminelles par le Code criminel canadien.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    28 février 2024 | 8h10

    Incendie mortel à Saint-Paul-de-la-Croix 

    L’incendie majeur qui a ravagé une résidence de la rue Principale de Saint-Paul-de-la-Croix, tôt ce mercredi 28 février, a fait une victime. La Sûreté du Québec a confirmé en milieu de journée qu’une personne avait été extirpée du brasier et que son décès a été constaté.  Selon Helène St-Pierre, porte-parole à la Sûreté du Québec, tout porte à ...

    27 février 2024 | 12h42

    Incendie dans un garage à Saint-Modeste

    Le Service de sécurité incendie de Rivière-du-Loup (SSIRDL) a été appelé à se rendre au 129, rue Principale à Saint-Modeste pour un incendie dans un garage vers 10 h 40 le 27 février. L’intervention rapide des pompiers a permis de sauver le bâtiment secondaire. À leur arrivée, une bonne fumée était présente à l’extérieur de la bâtisse. «On est ...

    24 février 2024 | 11h45

    Accident de motoneige à Rivière-du-Loup

    Une motoneige sur laquelle prenaient place deux personnes a effectué une sortie de piste ce 24 février, vers 9 h 30, dans le secteur du Carrefour du camion, à proximité de la rue Témiscouata à Rivière-du-Loup. Selon la porte-parole de la Sûreté du Québec, Hélène St-Pierre, le conducteur aurait possiblement été ébloui par le soleil. Ce dernier ...