X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Certains clients devront être patients, prévient Hydro-Québec 

durée 24 décembre 2022 | 12h25
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Les célébrations de Noël de plusieurs familles de la région ne se dérouleront vraisemblablement pas comme elles étaient prévues, alors que de nombreuses pannes électriques chamboulent les plans au KRTB. Sans s’avancer avec précision sur les délais de rétablissement, Hydro-Québec demeure réaliste : on ne s’attend pas à ce que tous les foyers retrouvent l’électricité aujourd’hui, ni peut-être même demain.

    Lors d’un point de presse national réalisé en fin d’avant-midi, la direction d’Hydro-Québec a confirmé que certains citoyens des régions touchées plus tardivement vendredi – comme c’est le cas pour le Bas-Saint-Laurent – pourraient devoir attendre plus longtemps avant de retrouver l’électricité. 

    Le vice-président directeur d’Hydro-Québec, Éric Filion, a indiqué que l’objectif était de rebrancher la majorité des clients pour le soir de Noël, le 25 décembre. Il a cependant reconnu que certains abonnés, dont la propriété est située dans les régions boisées les moins peuplées, pourraient ne pas avoir de courant avant lundi ou mardi.

    Toujours selon Hydro-Québec, la situation est particulièrement difficile, puisqu’un grand nombre de pannes touchent peu de clients. «On a 25 % des 250 000 pannes qui touchent moins de 5 clients et 50 % des pannes qui touchent moins de 20 clients», a détaillé M. Filion. 

    Les travailleurs de la société d’État, en charge du retour à la normale, travaillent selon un ordre de priorité visant à desservir les hôpitaux, les lieux d’hébergement pour personnes ainées et les services municipaux, notamment. Ils visent ensuite les pannes permettant à un plus grand nombre de personnes de retrouver le service.

    Évidemment, plusieurs autres facteurs contribuent à la rapidité d’exécution, dont l’accessibilité sur le terrain, l’importance des dommages et les ressources disponibles. La patience pourrait donc être de mise à Saint-Mathieu-de-Rioux et Saint-Simon-de-Rimouski, où plusieurs poteaux électriques ont été sectionnés. Cette situation demandera vraisemblablement des travaux importants.

    «Ceux qui sont sur des pannes de plus petite envergure peuvent déjà prévoir que le rétablissement va être plus long, peut-être entre 24 et 48 h», a confirmé Andréanne Jean, conseillère en relations avec le milieu pour Hydro-Québec. 

    «On sait que ce n’est pas [toutes les pannes] qui vont être rétablies dans la journée […] Certaines personnes sont mieux de se préparer à quelque chose de difficile pour les prochaines heures, malheureusement», a-t-elle plus tard ajouté, sans toutefois parler d’un cas précis.

    Hydro-Québec précise aussi que les délais de rétablissement indiqués sur la carte du site Info-Pannes sont approximatifs, et peuvent varier en raison du nombre de pannes et en fonction des dommages qui sont constatés sur les lieux. 

    Actuellement, plus de 1 200 travailleurs sont mobilisés, dont des monteurs de ligne, des élagueurs, des travailleurs forestiers et des employés au service à la clientèle. Toutes les régions du Québec sont desservies, assure-t-on. 

    ÉTAT DES LIEUX 

    Vers midi, samedi, Hydro-Québec répertoriait toujours près de 19 000 clients privés d’électricité au Bas-Saint-Laurent, dont plus de 5 300 au KRTB seulement. 

    Le bilan s’est légèrement amélioré durant la matinée, notamment dans certains secteurs du Témiscouata, de Rivière-du-Loup et du Kamouraska. Malgré tout, quelques milliers de personnes sont toujours victimes d’interruptions. Elles sont plus de 2 000 au Témiscouata et plus de 1 500 dans Les Basques, notamment.

    Au Témiscouata, les municipalités d’Auclair, Saint-Juste-du-Lac et Saint-Elzéar-de-Témiscouata sont les plus touchées. Certains clients de Biencourt et Lejeune ont retrouvé l’électricité dans les dernières heures. 

    Dans la MRC de Rivière-du-Loup, plus de 1 000 personnes sont toujours sans courant, mais la situation s’améliore rapidement. De nombreuses résidences de Saint-Épiphane et Saint-Antonin, notamment, ont retrouvé le service durant l’avant-midi. 

    Enfin, dans Les Basques, pratiquement tous les résidents de Saint-Mathieu-de-Rioux n’ont toujours pas d’électricité. Même chose pour Saint-Simon-de-Rimouski et Saint-Médard. La situation est stable de ce côté. 

     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    27 janvier 2023 | 11h53

    Pornographie juvénile: 31 personnes arrêtées

    Pas moins de 31 suspects, âgés entre 37 et 79 ans, ont été arrêtés entre le 23 et 26 janvier partout à travers le Québec en lien avec de la pornographie juvénile. Un homme de Rivière-du-Loup, Marcel Boucher, est du nombre. La Sûreté du Québec confirme que Boucher, âgé de 68 ans, a comparu au palais de justice de Rivière-du-Loup et fait face à ...

    26 janvier 2023 | 10h44

    Harold LeBel condamné à une peine d’emprisonnement de huit mois

    Déclaré coupable d’agression sexuelle en novembre 2022, l’ex-député de Rimouski Harold LeBel devra purger huit mois d’emprisonnement en vertu d’une suggestion commune soumise par la poursuite et la défense au juge Serge Francoeur le 26 janvier au palais de justice de Rimouski.   L’accusé s’est adressé au juge avant que sa peine ne soit prononcée. ...

    24 janvier 2023 | 20h01

    Collision frontale à Notre-Dame-des-Neiges

    Un face à face entre une camionnette et une voiture est survenu au kilomètre 44 de la route 293 à Notre-Dame-des-Neiges ce 24 janvier vers 17 h 10. Trois des quatre personnes impliquées ont été transportées en centre hospitalier pour y traiter des blessures mineures, selon la relationniste de la Sûreté du Québec, Hélène St-Pierre. L’accident ...