X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Quatre ans de prison pour des agressions sexuelles envers trois mineures

durée 13 décembre 2022 | 15h27
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Coupable d’avoir agressé sexuellement trois plaignantes âgées de moins de 16 ans, Kanon Gagnon, âgé de 21 ans et résident de Rivière-du-Loup, devra purger les 38 prochains mois derrière les barreaux d’un pénitencier fédéral en vertu d’une décision rendue le 9 décembre par le juge Martin Gagnon.

    Les faits qui lui sont reprochés sont survenus entre les mois d’avril et de mai 2022 dans le secteur de Rivière-du-Loup et en juillet 2021, dans la région de Saint-Hyacinthe. L’accusé était détenu depuis son arrestation en mai 2022. Pour les différentes agressions commises envers trois personnes mineures, il a écopé d’une peine de 48 mois de pénitencier, dont 10 mois de détention préventive ont été soustraits. Il aurait eu une dizaines de relations sexuelles complètes avec l’une des plaignantes âgées de moins de 16 ans.

    Deux des plaignantes étaient présentes dans la salle d’audience au palais de justice de Rivière-du-Loup lors du prononcé de la peine.

    Kanon Gagnon a plaidé coupable aux accusations le 26 septembre dernier. Il sera inscrit au Registre des délinquants sexuels pour une durée de 20 ans. Même après avoir été confronté aux policiers dans le district judiciaire de Saint-Hyacinthe, l’accusé a fait deux nouvelles victimes lorsqu’il est arrivé dans la région de Rivière-du-Loup, a souligné la procureure de la Couronne, Me Manon Gaudreault.

    Son plaidoyer de culpabilité a permis d’éviter la tenue d’un procès lors duquel les victimes mineures auraient été appelées à témoigner, ce qui a été considéré comme un facteur atténuant par la poursuite. «La peine est sévère et est pleinement méritée. Vous êtes responsables de vos actes et vos crimes sont importants. Vos victimes étaient toutes des personnes mineures», a déclaré le juge Martin Gagnon, qui a entériné la peine de 48 mois d'emprisonnement suggérée par la Couronne et la défense. 

    Le rapport présentenciel a démontré que le risque de récidive était toujours présent chez l’accusé. «Kanon Gagnon est à un tournant de sa vie. C’est clair que le rapport présentenciel pointe certaines difficultés. On espère qu’avec une peine de détention fédérale, le système adressera ses difficultés et l’aidera à cheminer et à devenir un citoyen responsable dans le futur. Lorsqu’il sortira de détention, il sera à un jeune âge. Il aura encore l’opportunité de faire les bons choix», a souligné l’avocat de la défense, Me Jean-Sébastien Tremblay.

    De nombreuses conditions lui seront imposées dès maintenant et continueront de s’appliquer six ans après sa sortie du pénitencier. Il lui sera interdit de se trouver dans un parc public ou une zone publique où l’on peut se baigner s’il y a des personnes âgées de moins de 16 ans. Cette interdiction inclut les garderies, les terrains d’écoles, terrains de jeu et centres communautaires. Il devra également éviter de se trouver à moins de deux kilomètres de la résidence des victimes. Kanon Gagnon devra également s’abstenir de chercher, accepter ou occuper un emploi ou un travail bénévole qui le placerait en relation de confiance ou d’autorité envers des personnes âgées de moins de 16 ans. Il lui sera aussi interdit d’avoir des contacts ou de communiquer avec une personne âgée de moins de 16 ans, à moins de le faire sous la supervision d’une personne autorisée par le tribunal. Selon la Couronne, cette ordonnance permettra de «protéger les autres jeunes filles qui pourraient être en contact avec Kanon Gagnon».

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    6 février 2023 | 12h26

    Perquisitions et arrestations à Rivière-du-Loup

    Des policiers et des enquêteurs de la Sûreté du Québec ont effectué une importante perquisition de stupéfiants et trois arrestations, le vendredi 3 février dernier, tôt en avant-midi, dans une résidence située sur la Alfred-Fortin à Rivière-du-Loup. Un groupe tactique d’intervention (GTI) a pratiqué une entrée dynamique. Des résidents du secteur ...

    4 février 2023 | 10h32

    Collision sur l’autoroute 20 à L’Isle-Verte

    Une collision impliquant quatre véhicules est survenue vers 9 h 20 ce 4 février sur l’autoroute 20 au kilomètre 537 dans le secteur de L’Isle-Verte. L’accident serait survenu dans une zone de dépassement. La Sûreté du Québec ne rapporte aucun blessé grave. Les quatre véhicules ont dû être remorqués en raison des dommages qu’ils ont subis. Près de ...

    2 février 2023 | 18h11

    Une collision à Rivière-du-Loup

    Deux voitures sont entrées en collision, ce jeudi 2 février vers 17 h 30, à l’intersection des rues Saint-Pierre et Hôtel-de-Ville. L’un des véhicules aurait par la suite percuté un lampadaire central. Selon le chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Rivière-du-Loup (SSIRDL), Alexandre Perrault, l’accident n’aurait fait aucun ...