X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Un malfaiteur vole deux catalyseurs chez Outils Viel à Rivière-du-Loup

durée 16 novembre 2022 | 15h46
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Dans la nuit du 15 au 16 novembre, l’entreprise Outils Viel de Louis-René Perreault situé au 673, boulevard Armand-Thériault a été la cible d’un vol sur sa camionnette dernier cri. Deux catalyseurs ont été dérobés du véhicule. Le propriétaire a fait un appel à la vigilance sur ses réseaux sociaux qui a fait beaucoup réagir les internautes.

    «Si quelqu’un essaie de vous vendre des catalyseurs de GMC 2500 2022 pour un 6,8 L, ils sont peut-être à moi», a-t-il mentionné dans sa publication Facebook qui se chiffre maintenant à plus de 50 partages. 

    M. Perreault s’est rendu compte de la situation lorsqu’il a démarré sa camionnette le 16 novembre au matin. Un vacarme s’échappait du véhicule : «C’était horrible comme bruits», souligne-t-il. Le propriétaire a alors vérifié ses caméras de surveillance et a aperçu un individu qui s’est pointé vers 2 h du matin. Le malfaiteur est resté pendant environ une heure sous la camionnette de M. Perreault à scier les tuyaux d’échappement pour atteindre les catalyseurs. «On pouvait voir la lampe de poche sous le véhicule, mais rien d’assez clair pour l’identifier», indique-t-il. Il a aussi essayé de contacter ses voisins afin de savoir s’ils avaient des caméras, sans succès.

    Une plainte a été formellement effectuée auprès de la Sûreté du Québec par Louis-René Perreault. Le vol a été perpétré sur un seul de ses quatre véhicules. «Il devait rechercher des catalyseurs qui sont plus récents», avance-t-il. Le policier qu’il a rencontré lui a expliqué qu’au fil du temps, les catalyseurs perdaient certaines propriétés, dont le platine, un matériau précieux. Aucun autre vol de la sorte n’aurait été rapporté à la SQ. Le propriétaire espère qu’il ne s’agit que d’un évènement isolé.

    C’est la première fois que Louis-René Perreault vit une telle situation. «Je trouve ça bien plate», confie-t-il. L’évaluation des couts s’élèvera entre 6000 et 7000 $, selon M. Perreault, ajoutant que les catalyseurs doivent valoir 2000 $ chacun. Pour éviter de futurs vols, il conseille aux citoyens de voitures récentes de stationner leur véhicule dans un endroit bien éclairé et difficile d’accès pour les voleurs.
     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    1 décembre 2022 | 11h17

    Disparue depuis 15 ans: la SQ toujours à la recherche d'Annie Proulx

    La Sûreté du Québec sollicite de nouveau l’aide du public afin de retrouver Annie Proulx, disparue depuis 2007 à Rimouski. Le 30 novembre 2007, Annie Proulx, 37 ans, aurait été vue pour la dernière fois dans le secteur de Rivière Hâtée du quartier Bic à Rimouski. Nous savons qu’à ce moment, elle aurait manifesté l’intention de se rendre dans la ...

    1 décembre 2022 | 10h49

    Alexandre Imbeault: la SQ maintient l'avis de recherche

    La Sûreté du Québec n'entend pas répondre à la demande d'Alexandre Imbeault visé par un avis de recherche. Le corps policier qui assure faire preuve d'empathie n'entend donc pas cesser ses démarches. «Ce que nous avons comme information c'est que l'individu est désorganisé et qu'il a besoin d'aide. La vidéo qu'il a mise en ligne n'a fait que nous ...

    30 novembre 2022 | 18h15

    Alexandre Imbeault donne signe de vie

    L'homme de 35 ans de Cacouna, Alexandre Imbeault, visé par un avis de disparition émis par la Sûreté du Québec a finalement a publié un vidéo ce mercredi dans lequel il affirme qu'il va bien, qu'il n'est pas un danger ni pour la société, ni pour lui-même. Il demande à la Sûreté du Québec de retirer l'avis de disparition et de le laisser revenir. ...