X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Une manifestation «monstre» à Rivière-du-Loup contre le projet Medway

durée 29 octobre 2022 | 15h31
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    La manifestation «monstre» organisée par le groupe citoyens Rivière-du-Loup en éveil sous le thème de l’Halloween a rassemblé un peu moins de 80 personnes au parc Blais, ce 29 octobre. La marche a débuté vers 14 h 30 où les opposants au projet Medway ont envahi la rue Lafontaine pour se rendre jusqu’à la rue St-Louis juste après un discours clamé par le Louperivois, Pierre Landry.

    «On n’est pas d’accord avec l’emplacement qui est prévu pour ce projet. On pense que ça pourrait en être un bon s’il se faisait dans un autre secteur de la ville, peut-être dans le secteur du centre commercial où il y a beaucoup d’avenues, de stationnements déjà, des services, des commerces de toutes sortes, des épiceries. Tandis que sur la petite rue St-Louis on ne peut pas faire autrement que penser qu’il va y avoir des engorgements au niveau de la circulation parce qu’avec la Maison des ainés, on ajoute 500 cases de stationnements dans ce secteur-là», raconte le président de Rivière-du-Loup en éveil et résident de la rue St-Louis.

    Il ajoute que la rue est étroite et qu’en hiver, à peine deux voitures peuvent se croiser. Parmi leurs inquiétudes se trouve aussi le bouleversement causé à un milieu social existant. «On évince des locataires, on détruit des maisons», se désole-t-il. Il mentionne aussi que les deux ans de travaux nécessaires à la construction du Complexe santé Rivière-du-Loup seront dérangeants pour les premiers résidents de la Maison des ainés.

    M. Landry s’est réjoui de constater le nombre d’appuis afin de faire valoir leurs idées et leurs opinions dans l’espace public pour que les élus les considèrent. «L’idée étant de montrer que des projets de cette envergure, c’est un des plus gros projets immobiliers privés à Rivière-du-Loup, ça devrait se faire normalement avec les citoyens, en amont, travailler avec eux, arriver à des attentes pour bâtir des projets collectifs», soutient-il.

    Cette manifestation était la seconde à avoir lieu contre le projet Medway, et ce, à 25 jours d’intervalle. Une présence policière a été dépêchée au centre-ville pour escorter les manifestants durant qu’ils brandissaient des pancartes en scandant «No way Medway!».

    Rappelons que le 24 octobre dernier, le passage au micro de Pierre Landry à la période de questions à la fin de la séance du conseil a créé des remous chez les élus municipaux. Le maire, Mario Bastille, a confirmé que le projet aurait lieu coute que coute. En ce moment, la Ville est en attente d’une réponse de la Commission municipale du Québec concernant le projet. Le 26 octobre, le 35 rue St-Louis n’était plus, bâtiment qui abritait Poitras Meubles et design.
     

    commentairesCommentaires

    7

    • ML
      Marin Lebel
      temps Il y a 2 mois
      Manifestation monstre...Voilà on a la réponse pour le projet. Que la ville aille de l'avant 40 millions au BSL on ne peut pas laisser passer celà. La critique est bien mais il faut avancer dans la vie Monsieur Landry pour le bien de votre collectivité. Périmètre urbain rentabilisé qui donnera vie à ce secteur.
    • DV
      daniel voyer
      temps Il y a 2 mois
      Manifestation monstre de 75 personnes...
    • RD
      Robert Dubé
      temps Il y a 2 mois
      Mr . Lebel, oui il faut avancer dans la vie, mais pas n importe comment et pas n importe ou. La ville vote des règlements et le maire bastille est le premier à ne pas les respecter. Alors comment voulez vous que les citoyens respectent les élus quand ils sont eux même ces élus à défier leur propre loi.. ne soyez plus surpris du manque de respect des citoyens membres du conseil de ville , vous devenez un conseil de ville bidon. Ce cher mr bastille a peur d un référendom, il a peur de la réponse. Et on le comprends . 80% des citoyens de la ville sont d accord avec le projet, mais pas à cet endroit. Me semble que ca se comprends facilement. Un pied carre sur la rue st-louis coute pas mal plus cher qu un pied carré près du motel universel et bien sur les taxes vont avec le prix du pied carré. Ca aussi c est facile à comprendre pour tous les citoyens. Le maire bastille a trop peur pour faire un référendom, un vrai maire le ferait sans biaiser rien et voila pourquoi la majorité des citoyens voient très clairement que ce gros montre de béton et tout ce qui l entoure parait si fortement biaisé. Ca aussi c est facile à comprendre quand on est amadoué par le privé sinon prouver nous le contraire en toute honnêteté, ce qu une grande quantité de citoyens mettent en doute après la dernière rencontre du conseil de ville. Tout laisse tellement l impression que c est biaisé sinon montrez nous des preuves du contraire. L honnêteté et le respect attire l honnêteté et le respect. Membres du conseil, pratiquez ces principes et vous en serez gagnants.
    • GL
      Gilles Langlais
      temps Il y a 2 mois
      Il y de très beaux villages qui ceinturent Rivière-du-Loup, vous y seriez très bien!
    • PC
      Philip Coristine
      temps Il y a 2 mois
      J'espère que pour chacun de nous qui a participé ( moi pour la première fois) il y aura une autre dizaine qui voudraient pas voir 500 véhicules ajouté à la circulation dèja dense dans le quartier et que pour cette raison ou d'autre il y en auront qui feront l'effort d'ajouter leurs noms à la pétition. C'est pas trop tard pour au moins diminuer l'échelle du projet. Merci à Pierre Landry et les autres organisateurs.
    • RB
      René Bouchard
      temps Il y a 2 mois
      80 personnes pour une population de 20,000? Et si le promoteur décide de faire le projet à Rimouski, le monde va critiquer que Riv du loup perd un gros investissement au profit de cette ville. Une source de revenu qui aiderait la ville à refaire plusieurs rues. Quand on habite dans une ville il faut s'attendre à des changements plus ou moins agréable.
    • JLRM
      J l raynald michaud
      temps Il y a 2 mois
      J l raynald michaud

      Une manifestation monstre avec 80 personnes dont peut être 50 % ne sont pas de RDL comme sa pétition

      De toute manière il est contre tout
      Pauvre monsieur il va avour le CLSC

      A une minute de chez lui,

      Une clinique médicale

      Comment on peut faire plaisir à un groupe qui conteste tout et occasion des frais
      A 99.9 % des contribuables de RDL et en plus voit toujours des problèmes et ce monsieur a investi combien de ses avoirs
      Dans le développement de RDL.
    AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    1 décembre 2022 | 11h17

    Disparue depuis 15 ans: la SQ toujours à la recherche d'Annie Proulx

    La Sûreté du Québec sollicite de nouveau l’aide du public afin de retrouver Annie Proulx, disparue depuis 2007 à Rimouski. Le 30 novembre 2007, Annie Proulx, 37 ans, aurait été vue pour la dernière fois dans le secteur de Rivière Hâtée du quartier Bic à Rimouski. Nous savons qu’à ce moment, elle aurait manifesté l’intention de se rendre dans la ...

    1 décembre 2022 | 10h49

    Alexandre Imbeault: la SQ maintient l'avis de recherche

    La Sûreté du Québec n'entend pas répondre à la demande d'Alexandre Imbeault visé par un avis de recherche. Le corps policier qui assure faire preuve d'empathie n'entend donc pas cesser ses démarches. «Ce que nous avons comme information c'est que l'individu est désorganisé et qu'il a besoin d'aide. La vidéo qu'il a mise en ligne n'a fait que nous ...

    30 novembre 2022 | 18h15

    Alexandre Imbeault donne signe de vie

    L'homme de 35 ans de Cacouna, Alexandre Imbeault, visé par un avis de disparition émis par la Sûreté du Québec a finalement a publié un vidéo ce mercredi dans lequel il affirme qu'il va bien, qu'il n'est pas un danger ni pour la société, ni pour lui-même. Il demande à la Sûreté du Québec de retirer l'avis de disparition et de le laisser revenir. ...