X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Inondation à L'Isle-Verte

Chargement du vidéo
durée 16 avril 2014 | 00h01
  • Nicolas Ouellet
    Par Nicolas Ouellet

    journaliste

    Voir la galerie de photos

    L'Isle-Verte - Une inondation causée par la rivière Verte qui est sortie de son lit mrdi soir à L’Isle-Verte a causé des dégâts dans plusieurs sous-sols de maisons bordant la route 132. Les pompiers de la caserne 20 de L’Isle-Verte ont travaillé d’arrache-pied, à l’aide de pompes entre autres, pour extraire l’eau des sous-sols inondés et assurer la sécurité des résidents.



    Le chef pompier de L’Isle-Verte, Yvan Charron, a fait appel à des équipes d’Hydro-Québec afin de couper le courant des résidences inondées, par mesure de sécurité. 

La rivière Verte est monté à un niveau critique en fin d’après-midi puis en soirée, et des embâcles se sont formés à la hauteur du pont de la route 132 enjambant le cours d’eau. Vers 21 h, l’eau et les glaces avaient atteint le dessous du pont.



    « L’eau continue de monter et avec la marée basse [10 h 30], la situation devrait empirer. Lorsque la marée se retire, les blocs de glace descendent et collent au fond du lit de la rivière, faisant comme un bouchon qui retiendront encore plus l’eau », explique-t-il. Et ce, sans compter que l’eau continue d’affluer et que des glaces situées en amont de la rivière pourraient descendre et venir empirer la situation à L’Isle-Verte.

    

Vers 22 h, la mairesse Ursule Thériault et le directeur général Guy Bérubé se sont rendus sur place pour constater les dégâts et discuter des mesures à prendre. La Sécurité civile a été mise au fait de la situation et l’on attendait toujours, vers 23 h, afin de savoir si la zone serait déclarée sinistrée.

    La propriétaire du gîte La Grande Ourse situé au 6 rue du Verger a dû être évacuée. Elle a été conduite au Barillet avant d'être prise en charge par la Croix-Rouge. « Quelques autres personnes ont aussi quitté leur résidence, mais dans leur cas, selon nos renseignements, elles avaient toutes trouvé refuge chez des membres de leur famille », précise le chef Charron.

    Sécurité civile

    Des représentants de la Sécurité civile rencontreront les intervenants de L’Isle-Verte où le point sur la situation sera effectué. Les élus avec à leur tête Ursule Thériault, de même que le chef pompier, Yvan Charron et le directeur des travaux publics, Bernard Tanguay, seront présents.

    Pour l’heure, le niveau d’eau est en retrait comparativement à mardi soir. « Ça ne touche plus au pont », a confirmé Yvan Charron mercredi matin. Avec le froid et la marée montante, l’eau s’est résorbée et on ne désespère pas de voir la rivière reprendre son lit en aval du pont de la rivière Verte.

    Depuis une semaine, la rivière Verte fait l'objet d'une attention particulière, une situation qui ne risque pas de changer. « Il va y avoir des glaces qui vont nous arriver des secteurs plus au sud, si la marée nous aide et qu'il n'y a pas trop de pluie, la rivière pourra rester dans son lit, sinon d'autres embâcles pourraient se former », conclut Yvan Charron.

    Collaboration : François Drouin

     

     

    commentairesCommentaires

    3

    • F
      Fanzine
      temps Il y a 9 ans
      Vous ne croyez pas que le mieux serait de recreuser le fond de la rivière près du pont ? Un jour, l'inévitable pourrait se produire c'est-à-dire que le plancher du pont pourrait craquer sous le poids des glaces et être submergé au point de couper la route dans les deux sens. Et là, je vous dis pas ce que ça pourrait engendrer par la suite . . . !
    • D
      desolaciton
      temps Il y a 9 ans
      conpletement daccord pour le creusage de la riviere ce qui a deja ete fait est tout disparu lideal cerais que sable de la riviere soit mi sur le bord de la riviere pour en faire une dique ne pas le vendre comme il a deja ete fait ..pas facile de faire bouger personne quand ils ne sont pas dans cette situation la ....un bon coup de main serais apreciable davoir des benevole toujours pour faire du nettoyage de terrain quand les glaces seront tout fondu un peu de courage et aider na jamais fait mal a personne...
    • UCTD
      un citoyen tanner de payer pour les autres
      temps Il y a 9 ans
      le problème a cette endroit est que les résidences sont construite dans une zone inondable voir même pour une d'entre elle carrément dans le lit de la rivière il y a environ 100 ans, a l'époque il était légal de détourné une rivière pour se loger comme il l'on fait avec la digue a 100 pied de la maison mais celle ci n’étant pas asser haute la rivière passe par dessus a chaque années et inonde cette dite maison ... si cette digue n’existerais pas il y aurais beaucoup moins de problème la rivière suivrais son cour naturelle donc plus d’espace pour les glace et l'eau donc moins de risque d'inondation pour les 2 autre voisin et moins de risque pour le pont (qui soit disant passant l’ancien pont est déjà parti par la cru des eau se n'est pas pour rien qu'il n’est plus directement a coté de la chute ...

      ensuite creusé la rivière est une solution totalement inutile car a refaire a chaque année et mettre le sable en bordure de la rivière est aussi inutile et stupide car il va tout simplement retourné dans le fond de la rivière a la cru des eau, la seul chose qui tienne en bordure dune rivière comme celle ci se sont de grosse roche ... mais sa ne retiens pas l'eau, laisser donc les rivière suivre leur cour naturel et tout se passera bien ses pas les rivière qui va sur votre terrain mais vous qui vous loger sur le leur et elles elle reprendrons leur droit quand elle le voudrons

      et pour se qui est du nettoyage... quand tu décide de te loger en zone inondable tu assume les conséquence se n'est pas a tous de payer pour la bêtise des autre... moi si j'ai un problème avec ma maison ses a moi a payer pour régler le problème j'irais pas pleurer le gouvernement pour avoir de l’argent parce que j'ai eu un problème, je vie avec mes erreurs si vous êtes pas capable de faire pareille ben déménager donc
    AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    22 février 2024 | 12h49

    Menaces sur le Web : un jeune homme arrêté par la GRC à Rivière-du-Loup 

    La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a mené une opération policière d’envergure qui a permis l’arrestation d’un jeune homme, à Rivière-du-Loup, le 8 février dernier. Selon le corps policier, l’individu aurait tenu des propos menaçants sur le Web.   Le sergent Charles Poirier, porte-parole à la GRC, a confirmé que l’opération a été menée par ...

    21 février 2024 | 8h44

    Une maison ravagée par les flammes à Témiscouata-sur-le-Lac 

    Une résidence unifamiliale du quartier Cabano, à Témiscouata-sur-le-Lac, a été la proie d’un violent incendie, mardi soir. Personne n’a été blessé, mais le bâtiment serait aujourd’hui une perte totale.  Les pompiers de Témiscouata-sur-le-Lac ont été appelés à se déplacer sur place, sur la rue Lévesque, vers 21 h 30. À leur arrivée, un cabanon ...

    20 février 2024 | 8h44

    Un incendie détruit l'atelier de Meubles Dancause

    Sous le son des carillons accrochés à la galerie de la maison, du vent qui souffle et des derniers tisons qui crépitent, les décombres de la grange des Meubles Dancause fument encore. De l’ancien bâtiment agricole transformé en ébénisterie, il ne reste que le pont, fait en partie de terre, qui menait à l’étage supérieur de l’atelier.  Le brasier ...