Publicité

27 mai 2022 - 11:28 | Mis à jour : 12:50

Un père de la région du Kamouraska accusé d’inceste

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Un père d’une quarantaine d’années de la région du Kamouraska fait présentement face à 18 chefs d’accusation d’inceste, d’agression sexuelle et de contacts sexuels au palais de justice de Rivière-du-Loup pour avoir agressé ses deux fils. Le procès, qui a débuté le 24 mai, devrait durer huit jours.

Les crimes se seraient déroulés entre janvier 2003 et novembre 2020 dans plusieurs localités de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent, dont à Rivière-du-Loup et Saint-Alexandre-de-Kamouraska. Lors de son témoignage entendu le 26 mai, l’une des victimes alléguées a répondu aux questions des avocats par visioconférence pour éviter qu’elle ne voie son père dans la salle. Elle a relaté quelques épisodes lors desquels son père l’aurait agressée sexuellement. La procureure de la Couronne, Me Florence Charlebois-Villeneuve, est revenue à plusieurs reprises sur des éléments contenus dans des témoignages d’interrogatoire de la Sûreté du Québec, projetés dans la salle d’audience mardi dernier. La victime racontait que les crimes se seraient produits le soir ou la nuit, alors qu’elle était couchée.

Une agression sexuelle, qui aurait été commise en septembre 2020, a fait déborder le vase. La victime a décidé de quitter le domicile familial, aidée par son frère. Le fils a porté plainte en janvier 2021, puisqu’il n’était pas prêt à entreprendre des démarches judiciaires alors qu’il habitait encore chez son père, craignant des représailles. Une ordonnance de non-publication empêche la diffusion de toute information qui pourrait permettre d’identifier les victimes. Le procès suivra son cours lors des prochains jours au palais de justice de Rivière-du-Loup. L'accusé est représenté par l'avocat de la défense Me Billy Pommet.

Publicité


Publicité

Commentez cet article