Publicité

23 novembre 2020 - 13:22

La SQ appelle à la prudence sur les routes

Avec la période hivernale qui s’installe, la Sûreté du Québec désire rappeler à tous les conducteurs l’importance d’adapter leur conduite aux conditions climatiques et routières. En le faisant, ils réduisent les risques d’être impliqués dans une sortie de route ou dans une collision potentiellement mortelle. 

Les policiers pourraient signifier des constats d’infraction s’ils constatent que la vitesse d’un automobiliste n’est pas adaptée aux conditions routières, et ce, même si la limite indiquée sur les panneaux de signalisation est respectée.

En effet, selon l’article 330 du Code de la sécurité routière (CSR), le conducteur doit réduire sa vitesse lorsque les conditions de visibilité sont rendues insuffisantes à cause de l’obscurité, du brouillard, de la pluie ou de précipitations ou lorsque la chaussée est glissante ou partiellement dégagée. Les contrevenants s’exposent à une amende minimale de 60 $ plus les frais et à deux points d’inaptitude.

Les usagers doivent aussi déneiger leur véhicule et s’assurer que le pare-brise, les vitres, les phares, les feux et la plaque d’immatriculation sont libres de glace et de neige. Ne pas respecter ces règles de sécurité augmente les risques de collision, constitue un danger pour le conducteur, mais également pour tous les autres usagers sur la route et vous expose à une amende minimale de 100 $ plus les frais en vertu de l’article 281 du CSR.

De plus, les propriétaires ont jusqu’au 1er décembre pour munir leurs véhicules de pneus d’hiver qui doivent arborer le pictogramme représentant une montagne sur laquelle est surexposé un flocon de neige. Notons que l’utilisation de pneus d’hiver en bon état réduit de 25 % la distance de freinage d’un véhicule.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article