Publicité

29 janvier 2020 - 14:30 | Mis à jour : 17:36

Le curé Béatrix Morin arrêté pour des infractions de nature sexuelle

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin
Toutes les réactions 8

Le curé de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup, Béatrix Morin, a été arrêté ce mercredi 29 janvier et il fait face à huit chefs d'accusation, dont de multiples agressions sexuelles, des gestes de grossière indécence et des attentats à la pudeur. Ces gestes auraient été posés sur cinq présumées victimes différentes, dont quatre d'âge mineur, entre 1970 et 1990. 

Vêtu d'un manteau noir et tenant sa casquette dans ses mains menottées, la tête basse, Béatrix Morin a comparu devant le juge Martin Gagnon au palais de justice de Rivière-du-Loup en après-midi, le jour même de son arrestation. 

Ce sont les enquêteurs du Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec qui ont procédé à l’arrestation de l'homme âgé de 74 ans relativement à plusieurs agressions sexuelles qui auraient été commises sur une période d'environ 20 ans.

L'accusé œuvrait dans le milieu ecclésiastique au moment des évènements qui se seraient produits dans les municipalités de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup, de Témiscouata-sur-le-Lac et de Saint-Épiphane. Au fil des ans, il s'était aussi impliqué dans de nombreux projets et organismes de la communauté. Une véritable onde de choc a frappé la région à l'annonce des accusations portées à l'endroit de l'ecclésiastique.

Béatrix Morin a été remis en liberté sous caution, moyennant un engagement sans dépôt de 1 000$. Il devra garder la paix, avoir une bonne conduite et se présenter lors des convocations au tribunal. Il est interdit à l’accusé de se trouver à la résidence et au lieu de travail de tous les plaignants ou de communiquer avec eux.

Morin devra aussi respecter plusieurs conditions qui lui interdisent de se trouver avec des personnes mineures, sauf en présence physique d’un adulte. Il ne doit pas non plus occuper de fonctions ou de postes d’autorité, bénévoles ou non, en présence de jeunes de moins de 16 ans. Il lui est aussi interdit de se trouver dans les parcs ou espaces publics, garderies, piscines ou terrains de jeux avec des personnes de moins de 16 ans sans un adulte. «C’est important de respecter ces conditions M. Morin, votre liberté est en jeu», a expliqué à l'accusé le juge Martin Gagnon. Béatrix Morin sera de retour au palais de justice le 14 avril pour la suite des procédures judiciaires. Une ordonnance de non-publication protège l’identité des victimes dans ce dossier. 

Puisque plusieurs d'entre elles ont été identifiées, la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série (GECS), coordonnée par la Sûreté du Québec, a été déployée. Il s’agit d’une structure de commandement unifié au sein de laquelle les services de police québécois travaillent en partenariat afin d’identifier rapidement les crimes commis par des prédateurs et de procéder à leur arrestation. Cette coordination provinciale permet donc une mise en commun des ressources policières et vise à mieux protéger les victimes.

Toute personne qui aurait de l’information sur Béatrix Morin ou concernant ses agissements peut en tout temps la transmettre de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Collaboration : Andréanne Lebel

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

8 réactionsCommentaire(s)
  • C'tu lui qui faisait des capsules sur les ondes de CIEL-FM ?

    (Faites ce que je dis et non ce que je fais ...)

    Le bon yeu - 2020-01-30 18:19
  • Et l'histoire se répète. Ces mêmes prêtres, accusés aujourd'hui, ont sans doute été abusés eux-mêmes lors de leur formation pour devenir religieux. Ça n'excuse en aucun cas leurs gestes. Mais ils reproduisent de bien triste façon ce qui leur a été enseigné. Difficile souvent d'oublier la maltraitance subie.

    SOYONS REALISTES! - 2020-01-30 13:49
  • @Polo:
    Il me fera plaisir de vous répondre et de vous apporter un éclairage sur ce qu'est un chrétien authentique. Étant donné que cet endroit n'en est pas un pour avoir des échanges plus précis et un peu hors de la nouvelle; je vous invite à m'écrire à mon adresse de courriel que voici:

    [email protected]

    Je pourrai vous partager ce qu'est un chrétien authentique et le véritable Évangile. Et non pas ce que les religions et les sectes se disant chrétiennes amènent. Ce qui inclus la religion catholique....

    Mario D. - 2020-01-30 13:09
  • Les gens finiront par comprendre un jour que la religion n'est pas une affaire de curés, d'église ou de mosquees, etc. La religion, c'est respecter son environnement, les gens qui nous entourent , la religion, c'est la pratique d'une spiritualité qui se développe et grandit au fil des événements de notre vie.

    L. D. - 2020-01-30 08:46
  • @Mario D
    Qu'est ce qu'un vrai croyant? En quoi est-il différent d'un faux croyant?
    Le curé Morin n'était-il pas en position d'autorité au nom de l'église catholique? N'est-ce pas l'église qui lui a accordé cette position? Est ce que l'église aurait du voir qu'il n'était pas un vrai croyant et lui retirer ses fonctions bien avant qu'il ne se permette de tel abus?
    Non, bien sur. L'église n'est pas omnisciente, personne ne l'est.
    Malheureusement, c'est comme ça.
    La religion amène du pouvoir. Elle implique une emprise psychologique intense entre les représentants de leur foi et les fidèles qui se remettent totalement à leur "guide" pour faire les bons choix.
    Être ce "guide" demande énormément de neutralité et de détachement, ce dont bien peu d'humains sont capables, du moins assez pour ne pas se laisser corrompre.
    La religion n'est ni bonne ni mauvaise.
    Elle corrompt.
    Tout simplement.

    Polo - 2020-01-30 07:36
  • @ Richard D. Religion = abus de pouvoir et lavage de cerveau, pour moi c’est toute une gang d’hypocrite!!

    Fleur bleue - 2020-01-29 18:24
  • @ Richard D. : De toute manière, ces églises dont vous faites mention (à savoir de la religion catholique), n'ont rien à voir avec le véritable Évangile et rien à voir avec le Seigneur Jésus-Christ. Quand bien même ces événements ne se produiraient pas, et quand bien même ces églises seraient plus remplies, cela ne change en rien du fait que ce n'est que mensonge et abus.

    Et il est là tout le problème, à savoir qu'à moins qu'un homme ou une femme soit véritablement habité du Saint-Esprit, il n'est en aucune manière un véritable chrétien. Mais les hommes religieux ou ecclésiastiques qui se présentent comme chrétiens, que ce soit au sein du catholicisme ou de toutes autres religions ou sectes en apparence chrétienne, ne sont que des usurpateurs de l'Évangile et posent ces gestes et bien d'autres qui sont une honte et une disgrâce devant Dieu.

    Il est bien que tous ces gens, religieux ou non, qui posent de tels gestes soient arrêtés. Tout comme il serait temps que les gens réalisent la différence entre de faux chrétiens religieux au sein des fausses religions chrétiennes versus les chrétiens authentiques.

    Mario D. - 2020-01-29 18:12
  • Et après on se pose la question à savoir la raison pour laquelle les églises sont vides...

    Richard D. - 2020-01-29 15:41