Publicité

21 juillet 2022 - 15:25 | Mis à jour : 15:57

COVID-19 : la vaccination des jeunes enfants débutera le 25 juillet

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le vaccin contre la COVID-19 Spikevax de Moderna sera offert dès le 25 juillet aux enfants âgés de six mois à quatre ans ne présentant pas de contre-indication. Les parents peuvent prendre rendez-vous sur la plateforme Clic Santé à partir de maintenant.

Le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) confirme que ce vaccin avec un dosage réduit adapté aux enfants, approuvé par Santé Canada, a généré une «bonne réponse immunitaire chez les enfants après deux doses». Pour un enfant en bonne santé ayant déjà été atteint de la COVID, le Comité d’immunisation du Québec. Une période de huit semaines entre les deux doses est recommandée.

À noter que la préparation de la campagne automnale de vaccination contre la COVID-19 offrant une dose de rappel aux personnes plus vulnérables est présentement en préparation.

Le directeur national de la santé publique, Dr Luc Boileau, a rappelé que le virus de la COVID-19 est contagieux pendant 10 jours. Les cas continuent d’augmenter à travers le Québec. «Si on reste avec l’esprit que lorsqu’on va mieux, on n’est plus contagieux, on passe à côté», indique le Dr Luc Boileau. Ce dernier ajoute que le nombre d’hospitalisations de personnes atteintes de la COVID-19 est en route vers un plateau, après avoir connu une augmentation au cours des dernières semaines.

«Actuellement, si vous avez quelque chose qui ressemble à une toux, une grippe, des maux de gorge, la voix rauque, ne pensez pas que c’est autre chose qu’une COVID. Vous pouvez faire un test rapide qui ne se convertit pas tout de suite. Au bout d’une journée, deux jours, trois jours, il va être positif, et vous vous isolez pendant 10 jours», martèle le Dr Boileau.

Il a aussi rappelé l’usage des pratiques de base qui sont de mise lors de l’augmentation des cas de COVID-19 dans la population, soit le respect de la distanciation physique, le lavage des mains, l’étiquette respiratoire et le port du masque. «Ça reste un outil très utile et qui est de mise pour plusieurs personnes qui sont à risque […| Mettez le masque, et [si vous avez des symptômes] ce n’est pas le temps d’aller dans les festivals ou de festoyer.»

Dans son dernier bilan quotidien, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec rapportait que 2 110 personnes atteintes de la COVID-19 étaient hospitalisées, une augmentation de 53 par rapport à la veille.

Publicité


Publicité

Commentez cet article