Publicité

15 février 2022 - 13:27 | Mis à jour : 14:03

Le passeport vaccinal sera suspendu le 14 mars

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Toutes les réactions 3

Le gouvernement du Québec a annoncé le 15 février que le passeport vaccinal sera retiré graduellement au cours des prochaines semaines. La première restriction tombera dès demain. Il ne sera plus requis dans les commerces de plus de 1 500 mètres carrés, ou encore pour accéder aux succursales de la Société des alcools du Québec et de la Société québécoise du cannabis. 

Une deuxième étape d’allègements liés à cet outil sera franchie le 21 février. Le passeport vaccinal ne sera plus requis dans les lieux de culte ou pour assister à des funérailles.

Le passeport vaccinal sera retiré dans l'ensemble des lieux au Québec le 14 mars, incluant les résidences privées pour ainés, les CHSLD et les ressources intermédiaires, a confirmé le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé. Ce dernier indique qu’il s’agit d’un pas de plus vers un retour à la normale. Cette nouvelle concorde également avec l’arrivée de plus en plus importante de l’antiviral Paxlovid, qui donne des moyens de guérir les personnes plus à risque et de protéger le système de santé.

«L’utilité du passeport vaccinal est de moins en moins nécessaire dans le contexte actuel», a-t-il indiqué. Cet outil est en vigueur depuis le 1er septembre 2021. M. Dubé ajoute que l’instauration du passeport vaccinal a incité près de 600 000 personnes qui n’étaient pas vaccinées à se prévaloir d’une dose de vaccin contre la COVID-19.

Selon la santé publique, environ 25 % de la population aurait contracté le variant Omicron au cours des derniers mois. Cette donnée combinée avec le taux de vaccination des Québécois (environ 85,7 % de la population de plus de 60 ans a bénéficié d’une dose de rappel), a incité le gouvernement à retirer graduellement le passeport vaccinal.

D’après le directeur national de la santé publique du Québec par intérim, Dr Luc Boileau, les perspectives épidémiologiques vont «dans le bon sens», notamment concernant le nombre d’hospitalisations, de décès, ainsi que les taux de contagiosité chez les enfants et les travailleurs de la santé.

Le passeport vaccinal sera toujours requis pour les déplacements à l’international. Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé a précisé que cette annonce s’inscrit dans le changement d’approche du gouvernement, qui souhaite que la population apprenne à «vivre avec le virus». Il n’a pas exclu un nouveau recours au passeport vaccinal en cas de nécessité à l’avenir.

À noter que le port du masque est toujours nécessaire et maintenu, selon le gouvernement du Québec. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • J'aurais enlevé le port du masque dans les lieux publics avant le passeport vaccinal!

    Dominick Lévesque - 2022-02-15 19:44
  • Faudrait t il etre reconnaissant qu on nous retourne a la miette toutes ces choses de la vie normale qui etait notre vie quotidienne .Encore un petit effort Monsieur le ministre .Qu avons nous pas du subir sans arret ces mesures inutiles et paralysantes par un isolement de force que le suppose remede a eu des consequences desastreuses sur la sante mentale et physique de toute la population .Laissez les respirer et que chacun soit responsable de sa sante et de sa vie .La preuve est que vous n avez pas de solution et que le remede est pire que le mal .BAS LES MASQUES .Encore un petit effort .

    chantal therriault - 2022-02-15 18:38
  • excellente nouvelle. cette mesure idiote contre productive et non scientifiquement valide s'est avéré toxique pour le climat social et ingérable pour les commerçants qui peinent déjà a retrouver leur rythme et trouver du personnel. De l'aveux même du ministre Dubé, cette mesure spectacle ne visait pas à protéger la population mais punir les non vaccinés. Une attude fort déplorable. Mais pire, le passeport vaccinal offrait un ''privilège'' aux gens vaccinés. De fait en FDS je me suis donc ramassé dans le portique d'un magasin grande surface entassé avec 11 autre clients dont deux présentaient des symptômes. Clients impatients, préposés à l'accueil débordés et avec toute cette manipulation de téléphone, papiers d'identités etc. 7 des 11 clients ont négligés de se laver les mains. Un autre s'est vu refusé l'accès parce qu'il n'avait pas ses cartes sur lui. Quand le ministre Dubé affirme que la majorité des québécois sont favorables au passeport vaccinal, que cette mesure incite les non vaccinés à aller chercher leur première dose et que cette mesure limite la contagion .... il ne se base très certainement pas sur la science et l'épreuve des faits mais uniquement sur ses croyances personnelles. Exactement ce qu'il reproche d'ailleurs à ceux qu'il qualifie de complotiste. Je suis pleinement vacciné, j,approuve les mesures qui sont scientifiquement valide et qui protègent la population ... mais pour ce qui est des patentes comme le couvre feu et le passeport vaccinal je décroche solidement parce que ce sont essentiellement des mesures coercitive, qui briment et pourrissent la vie de TOUT les citoyens ... même ceux qui sont pour ces mesures et qui se surprennent à détester ouvertement (de façon décomplexé) une partie de la population incapable d'adérer à la vaccination (pour des raisons personnelles, médicales, culturelles ou autres) Bref, méfions nous des mesures qui divisent, qui ne protègent pas la population et qui dans leur application et leur conception manquent d'humanisme de bienveillance et de logique. Omicron nous a servi une formidable leçon d'humilité. Pennons acte et efforçons nous de changer les paradigmes de la gestion de cette crise.

    Pierre Sénéchal - 2022-02-15 14:15