Publicité

8 février 2022 - 13:25 | Mis à jour : 14:59

Québec présente son calendrier de déconfinement

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Toutes les réactions 4

Une série d’assouplissements sera instaurée à presque toutes les semaines jusqu’au 14 mars, date à laquelle l’essentiel des mesures sanitaires devrait être levé, a annoncé le premier ministre du Québec, François Legault. Il a souligné que la population québécoise devra apprendre à vivre avec le virus et à évaluer ses propres risques.

Dès le samedi 12 février, la limite légale pour les rassemblements privés sera retirée. La santé publique recommande de s’en tenir à un maximum de 10 personnes ou provenant de trois adresses différentes. Le nombre de personnes pouvant être assises à la même table à un restaurant suivra aussi cette mesure.

Le lundi 14 février, les sports pour les adultes et les centres d'entrainement pourront rouvrir. Il sera aussi possible de disputer des matchs sportifs. Les spectacles extérieurs pourront rassembler un maximum de 5 000 personnes.

Le 21 février, tous les commerces pourront rouvrir à 100 % de leur capacité. Les salles de spectacles demeureront à 50 % de capacité, mais pour les grandes salles comme le Centre Bell, la limite de 500 personnes sera annulée. Les lieux de culte resteront à 50 % de capacité et la jauge maximale passera à 500.

Dès le 28 février, les tournois sportifs et les compétitions pourront recommencer. Le télétravail deviendra une recommandation plutôt qu’une obligation. Les lieux de culte et les salles de spectacles pourront rouvrir à pleine capacité, sauf pour le Centre Bell et Vidéotron. Les bars et les karaokés rouvriront, sans danse ou karaoké, à 50 % de capacité.

Le 14 mars, les restaurants, les bars et les grandes salles pourront rouvrir à pleine capacité. La danse et le karaoké seront à nouveau autorisés. L’état d’urgence sanitaire pourrait être levé en mars, mais le premier ministre ne s’y est pas engagé formellement.

Après avoir annoncé ce calendrier de déconfinement, le premier ministre François Legault a invité la population québécoise à aller chercher les trois doses du vaccin contre la COVID-19. Il a aussi confirmé que le gouvernement du Québec changera son approche en imposant moins de mesures de confinement et en invitant la population à gérer ses risques selon leur situation. Depuis trois semaines, les hospitalisations sont passées de 3 400 à 2 400.

«On a beau être contre les contraintes, on avait le choix entre mettre des contraintes ou ne pas être capable de soigner tous les Québécois, que ce soit des patients réguliers ou des patients COVID. Il faut comprendre la raison pourquoi on met des contraintes, c’est pour réduire les contacts. En réduisant les contacts entre les personnes, on réduit la contagion et les hospitalisations», a indiqué le premier ministre. Il concède que le réseau de la santé était fragile avant la pandémie et qu’il manquait d’infirmières depuis longtemps. La COVID-19 a mis une pression supplémentaire sur ces équipes.

Une augmentation du nombre d’hospitalisations de personnes atteintes de la COVID-19 en lien avec l’assouplissements des mesures sanitaires est possible, selon le directeur national de la santé publique du Québec par intérim, Dr Luc Boileau. Ce dernier calcule toutefois que cette augmentation ne sera pas à la hauteur de ce qui a été observé au cours des derniers mois. Les hospitalisations ont diminué progressivement, malgré la réouverture des écoles et des salles à manger des restaurants qui ont eu lieu au cours des dernières semaines. 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Vous avez raison m Pelletier nous sommes justement pas en Chine . En chine sa ferais longtemps très longtemps que les manifestants à Ottawa auraient été soit arrêté même battu. Vous pouvez aller lire sur le Parti communiste de chine cela vous aiderais pour vos prochain commentaires.

    Dave ouellet - 2022-02-10 08:31
  • Nul ne peut demander de se libérer de ses chaines .REmercions le de le faire avec humanité.

    Sasha Thierry. - 2022-02-08 19:35
  • M Legault on n’est pas en Chine

    René pelletier - 2022-02-08 18:33
  • C'est bien beau ces mesures là, par contre qu'en est-il du passeport vaccinal? Et du masque ?Restent-ils en vigueur ? Si oui, c'est ridicule. Legault dit qu'on doit apprendre à vivre avec le virus, alors on doit éliminer ce passeport qui est totalement anticonstitutionnel et discriminatoire, ainsi que le masque, qui ne protège même pas contre les virus en plus de nuire à la santé !!

    Élizabeth Laflamme - 2022-02-08 16:28