Publicité

10 août 2021 - 13:24 | Mis à jour : 14:12

Le passeport vaccinal sera appliqué à partir du 1er septembre

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a confirmé le 10 aout la mise en place du passeport vaccinal partout au Québec à partir du 1er septembre. La preuve vaccinale contre la COVID-19 sera demandée aux personnes qui désireront avoir accès aux évènements publics à fort achalandage ou encore à des lieux intérieurs de grande capacité. C'est le cas notamment des bars, des restaurants, des salles de spectacles et des salles d'entrainement. 

Seulement les personnes pleinement vaccinées avec deux doses du vaccin pourront avoir accès à ces services non essentiels à partir du 1er septembre. «Si on ne veut pas être obligé de reconfiner et de fermer des commerces, on va utiliser le passeport vaccinal [...] Étant donné l'augmentation récente des cas, le variant Delta, l’automne qui s’en vient avec rentrée au travail et dans les écoles, les conditions sont réunies pour le déployer le passeport vaccinal», a expliqué M. Dubé, lors d'un point de presse le 10 aout. S

Selon ce dernier, pour le moment, le passeport vaccinal ne sera pas demandée pour avoir accès aux commerces de détail ni aux employés des établissements concernés. Au cours des trois premières vagues de la COVID-19, les commerces non essentiels avaient dû être fermés par confinement. 

Lors des trois prochaines semaines, Québec mènera des tests d'application du code QR (preuve vaccinale) avec des projets-pilotes, notamment avec La Cage Brasserie Sportive au Centre Lebourgneuf de Québec et au Éconofitness Vimont de Laval. Les aspects techniques de l'application seront ainsi peaufinés. 

Une application mobile sera téléchargeable sur toutes les plateformes pour la lecture du code QR. La version papier de la preuve vaccinale sera aussi valide pour les personnes ne possédant pas d'appareil mobile.

Des discussions sont encore en cours afin de déterminer la marche à suivre concernant les personnes ne pouvant se faire vacciner pour des raisons médicales. Le 23 aout prochain, le ministère de la Santé et des Services sociaux refera le point et précisera l'endroit où se procurer l'application, tant pour les citoyens que pour les entreprises. Une liste exhaustive des milieux ciblés par la mise en place du passeport vaccinal sera aussi publiée à ce moment. 

Environ 84% des Québécois éligibles ont reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19 et 70% une deuxième dose. Il manque 400 000 vaccins de deuxième dose pour atteindre l'objectif initial de 75% des personnes vaccinées. Sur les 5,1 millions de personnes ayant reçu deux doses du vaccin contre la COVID-19, plus de 90 % d'entre elles ont déjà téléchargé leur preuve vaccinale, soit environ 4,7 millions de personnes. «Le message, c'est : n’attendez pas de frapper un mur en septembre [...] L'objectif est de ne pas revenir en arrière vers un déconfinement généralisé et d'éviter d’engorger nos hôpitaux, on ne peut pas encore se permettre du délestage», complète M. Dubé. 

Le Québec a enregistré 234 nouveaux cas de COVID-19 le 10 aout. Le nombre d’hospitalisations a augmenté de 7 en 24 heures dans la province. Sur les 62 personnes hospitalisées en lien avec la COVID-19, 18 se trouvent aux soins intensifs. La santé publique ne rapportait aucun nouveau décès. Le ministre de la Santé et des Services sociaux Christian Dubé a qualifié la quatrième vague de la COVID-19 comme inévitable au Québec, notamment avec la présence du variant Delta.

Publicité


Publicité

Commentez cet article