Publicité

25 mai 2021 - 13:28 | Mis à jour : 14:27

Passage au palier d'alerte orange : le KRTB devra attendre une semaine de plus

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Le premier ministre du Québec François Legault a annoncé en point de presse le 25 mai que le déconfinement des quatre MRC de Kamouraska, Rivière-du-Loup, Témiscouata et Les Basques et leur passage au palier d’alerte orange sera reporté d’une semaine, au 7 juin. 

Les MRC de l’est du territoire, comprenant Rimouski-Neigette, la Mitis, la Matanie et la Matapédia, pourront quant à elle passer au orange dès le 31 mai, comme annoncé la semaine dernière dans le plan de déconfinement du gouvernement du Québec. 

Toutefois, dès le 28 mai, des assouplissements aux mesures de santé publiques entreront en vigueur partout dans la province, dont la réouverture des terrasses des restaurants et le retrait du couvre-feu. De plus, les rassemblements extérieurs seront permis pour un maximum de huit personnes dans les cours extérieures privées. 

La majorité des régions, comme la Capitale-Nationale, la Montérégie, les Laurentides, Lanaudière et l’Outaouais, passera au orange le 31 mai pour la deuxième étape du déconfinement au Québec.

Cinq régions, dont le Bas-Saint-Laurent, sont toujours sur surveillance, ce qui explique le délai supplémentaire d’une semaine demandé par la santé publique avant d’apporter des modifications aux mesures en vigueur. «La tendance est dans le bon sens, mais la baisse [du nombre de cas] est récente comparativement à d'autres régions», a expliqué le Dr Horacio Arruda, directeur national de santé publique, au sujet des régions qui devront patienter. «On attend de constater une stabilité [sur une plus longue période]», a-t-il complété.

François Legault s’est toutefois dit optimiste de voir toutes les régions du Québec passer au palier d’alerte orange le 7 juin. Le Bas-Saint-Laurent a connu le 25 mai sa plus faible hausse de cas de COVID-19 depuis des semaines, avec une augmentation de huit, dont la majorité est répertoriée au KRTB.

Parmi les changements apportés par un passage au palier d'alerte orange, on retrouve la réouverture des restaurants (avec un maximum de deux adultes par table, ou les résidents de la même adresse), le retour en classe à temps plein pour les élèves de 3e à la 5e secondaire et l'ouverture des lieux de culte à un maximum de 100 personnes, à l'exception des mariages et des funérailles qui sont limités à 25 personnes. 

Publicité


Publicité

Commentez cet article