Publicité

18 mai 2021 - 16:58 | Mis à jour : 20:54

Québec dévoile son plan de déconfinement progressif

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 2

Le premier ministre du Québec François Legault a présenté le 18 mai les prochaines étapes du plan de déconfinement de la province en lien avec la pandémie de la COVID-19 pour les jours, les semaines et les mois à venir. La cible de 75 % des Québécois vaccinés avec une première dose a été devancée au 15 juin, soit neuf jours avant la date convenue. 

Une annonce est prévue dès jeudi concernant la procédure pour la vaccination des personnes âgées de 12 à 17 ans. Même si la région du Bas-Saint-Laurent se trouve présentement au palier d'alerte des mesures spéciales d'urgence, les écoles pourront rouvrir à compter du 25 mai. L'alternance une journée sur deux pour les élèves de secondaire 3, 4 et 5 sera en vigueur. 

PALIERS D'ALERTE

Les allègements prévus ne seront toutefois pas appliqués dans les territoires visés par des mesures spéciales d'urgence, dont le Bas-Saint-Laurent fait partie. Aucune annonce n'a encore été fait concernant la sortie de la région des mesures spéciales d'urgence jusqu'à maintenant.

D'ici le 31 mai, la grande majorité des régions devrait passer au palier d'alerte orange. Lorsqu'elles atteindront ce palier, les élèves de secondaire 3, 4 et 5 pourront retourner à l'école à temps plein et les restaurants pourront rouvrir. 

De plus, selon les prévisions du gouvernement du Québec, au plus tard le 14 juin, la majorité des régions devrait ensuite passer au palier d'alerte jaune. Tous les sports d'équipe à l'extérieur pourront recommencer et les bars pourront rouvrir. 

Pour la troisième étape de ce déconfinement progressif, d'ici le 28 juin, la majorité du Québec devrait passer au vert. Ce palier autorise les rassemblements de 10 personnes provenant de trois résidences (ou bulles) différentes. Les sports d'équipe pourront aussi recommencer à l'extérieur. 

Selon le directeur national de la santé publique, Dr Horacio Arruda, le succès du plan de déconfinement dépendra du respect des mesures sanitaires qui seront mises en place au cours des mois de mai et juin. Le passage aux paliers d'alerte inférieurs dépendra de la situation épidémiologique des régions concernées. Les mesures pourront également être resserrées aux besoins si la transmission du virus s'accélère, a fait savoir le Dr Arruda lors du point de presse.  

ASSOUPLISSEMENTS GRADUELS

Les réouvertures auront lieu graduellement dans toutes les régions du Québec. Le 28 mai (ou au minimum 14 jours suivant la fin des mesures d'urgence), cinq assouplissements majeurs auront lieu, dont le retrait du couvre-feu et l'ouverture des terrasses des restaurants. Les rassemblements de 8 personnes de résidences différentes dans les cours extérieures seront permis, avec distanciation. Les salles de spectacles ou les stades avec des places fixes assignées pourront accueillir un maximum de 250 personnes par section, pour un total possible de 2 500 personnes. 

Le 11 juin, les terrasses extérieures des bars pourront rouvrir. Ensuite, le 25 juin, les personnes ayant reçu deux doses du vaccin pourront se visiter dans les maisons sans masques et sans distanciation. Les camps de jour et les camps de vacances vont aussi pouvoir rouvrir. Les festivals en plein air sans places désignées seront autorisés à recevoir 2 500 personnes au total.

Selon les estimations du gouvernement du Québec, à la fin du mois d'aout, 75 % des personnes de 12 ans et plus qui le désirent auront reçu une deuxième dose de vaccin. L'obligation du port du masque dans les lieux publics sera ainsi levée à ce moment. Une personne est considérée comme complètement vaccinée une semaine après avoir reçu sa deuxième dose de vaccin contre la COVID-19. 

L'objectif du premier ministre du Québec est de permettre aux étudiants des cégeps et des universités de pouvoir vivre une rentrée scolaire en personne. «Ça me fait terriblement plaisir, je sais que les jeunes ont beaucoup souffert au cours des derniers mois. Enfin, ils vont pouvoir revenir à une vie un peu normale», a déclaré François Legault. Il a aussi lancé un autre appel à la vaccination à la population concernant la deuxième dose du vaccin. «Vacciné rime avec été et ça rime aussi avec petit party», a-t-il conclu. 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Ce n'est qu'un plan. Et si la situation se détériorait, comme c'est le cas aujourd'hui 20 mai? Nous allons encore vivre la pandémie suspendus aux plans des autorités sanitaires.Sommes-nous la cible du marketing vaccinal?

    Louise Brunette - 2021-05-20 11:53
  • Vive nos chaînes!

    Michel Lévesque - 2021-05-18 19:45