Publicité

12 mai 2021 - 12:28 | Mis à jour : 13:56

Éclosion chez duBreton : un total de 94 cas jusqu’ici 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 9

L’éclosion de COVID-19 qui frappe l’entreprise duBreton de Rivière-du-Loup aurait touché à ce jour près de 100 employés. Selon le syndicat des travailleuses et travailleurs de l’usine, 94 cas ont été recensés depuis le 22 avril. 

Yannick Morin, président du syndicat associé à la CSN, précise que 80 cas seraient toujours actifs, alors que 14 seraient considérés comme rétablis.  Le bilan pourrait cependant continuer de s’alourdir, puisqu’une centaine d’employés seraient aussi en isolement. 

En début de semaine, le syndicat a sonné l’alarme, exigeant aux dirigeants de suspendre temporairement les activités de l'usine l'afin de contrôler l’éclosion.

L’entreprise avait de son côté assuré comprendre les inquiétudes des employés et de la population, mais avait décidé de poursuivre ses opérations, tout en collaborant avec la CNESST et la Santé publique. Elle avait aussi refusé de communiquer le nombre de cas de COVID-19, puisque le bilan est en constante évolution.

Au téléphone, mercredi midi, Yannick Morin était toujours inquiet pour la suite des choses. «J’espère encore que quelqu’un va se réveiller. [La direction] laisse ça aller sans rien faire, ça n’a pas de bon sens», a-t-il répété. 

Une rencontre entre la santé publique, la direction de Viandes duBreton, la CNESST et le syndicat des employés a eu lieu mardi soir.

Dans une communication envoyée aux médias mardi, la Direction régionale de la santé publique ne cachait pas être elle aussi préoccupée par l’éclosion qui frappe l’usine spécialisée dans la transformation du porc. Elle a indiqué que «des attentes claires» ont été formulées à l’entreprise et qu’un suivi quotidien sera effectué afin d’en mesurer l’application.

En date du 12 mai, la Santé publique rapportait 28 nouveaux cas de COVID-19 au Bas-Saint-Laurent. C'est encore dans la MRC de Rivière-du-Loup où se trouve le plus grand nombre de cas.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

9 réactionsCommentaire(s)
  • S'il Vous Plait, ne pas rester trop longtemps ferme car j'ai besoin de 10 Kilos de Porc Gras pour mes Cretons et 5 Kilos pour mes pates a la viande de Noel 2021. Merci Beaucoup.

    Gaetan Masse - 2021-05-13 22:41
  • On a déjà vu mieux comme gestion de crise...et de respect social et communautaire!!! Je pensais jamais dire ca un jour...mais bravo au syndicat!!

    Yves Jacques - 2021-05-13 11:21
  • La direction de cher Breton n'ont aucun respect pour leur travailleurs, leur famille et les citoyens de leur communauté.

    Steven Caron - 2021-05-12 20:43
  • Coucou la santé publique?? 1 cas dans un resto = fermeture; 1 cas dans un bar = fermeture; 1 cas dans un super marché = fermeture. 80 cas actifs chez du Breton et on continue à propager le virus chez les employés et dans la population sans fournir d'explications. Quant au représentant de la population, notre bon député M. Tardif, aucune intervention publique. Il me semble qu'il devrait prendre position afin de démontrer qu'il a à coeur notre santé et sécurité,

    Jean-Guy Charest - 2021-05-12 19:00
  • Ça me dépasse de constater cette inaction. Aucune information à la population, c’est inacceptable. Si le jeune homme président du syndicat n’avait pas sonné l’alerte, on se questionnerait encore sur l’origine de cette fulgurante propagation. Je salue son courage et son sens civique. Une grande absence de leadership politique et social dans cette situation très inquiétante. La santé publique et la CNESST ont le devoir de nous informer et nous rassurer et surtout, d’agir pour protéger la population.

    Sylvie Roy - 2021-05-12 16:20
  • Vraiment découragement, à l’école les enfants doivent être en confinement 14 jours lorsqu’ils sont en contact avec une personne qui a la COVID et surtout doivent passer deux tests donc le dernier doit être fait 10 jours après le contact…. Et eux…. Ils contaminent en ne fessant qu’un test…. S,il est négatif il peuvent retourner au travail…. Pas de bon sens. Après sa les commerçants on se fait fermer pour un dirigeant d’entreprise qui n’a pas su prendre ces responsabilités.

    Kim Lachance - 2021-05-12 15:11
  • Il y a des limites à ce peu de considérations des citoyens de la MRC de Rivière-du-Loup. Pour beaucoup moins de cas, on a fermé un peu partout dans la province des entreprises de tous les types. Même dans le secteur de la transformation, à titre d'exemple Olymel a dû fermer à quelques reprises depuis 1 an. Pourquoi ici à Rivière-du-Loup, laisse-t-on en opération une entreprise qui compte près de 100 cas actifs?

    100 employés actifs égale au moins 100 autres personnes actives qui sont proches de ces employés et qui a leur tour peuvent transmettre le virus à 100 autres. Et après on se demande pourquoi notre région est en rouge foncé alors que la très grande majorité des citoyens respectent les mesures. Poser la question c'est y répondre...si notre région est dans cette situation aujourd'hui, nos regards doivent être tournés vers DuBreton ainsi que la Santé publique. Car au-delà de DuBreton qui ne prend peut-être pas ses responsabilités, il y a aussi la Santé publique et la CNESST qui, comme je l'ai déjà mentionné, ont bien souvent eu la gachette pas mal plus rapide pour des situations moindre.

    Il y a un gros questionnement dans ce cas-ci. Et ce qui est dommage c'est que ce sont l'ensemble des citoyens, les petites entreprises et les commerces qui paient pour ce, disons-le, ce laisser-aller de la part de cette entreprise et des autorités. Et le temps passe et rien ne se fait.

    Il semble que c'est plus facile d'imposer le fardeau aux citoyens et de donner des tickets à des individus.

    Mario Dubé - 2021-05-12 15:04
  • Je trouve que c est un manque de respect évidente pour les gens de rivière du loup et les commerçants autour et surtout pour ceux qui travaillent dans un milieu infecté de COVID santé publique se sent tu redevable pour ne pas avoir mi une propriété sur la compagnie pour l es vaccins ? Pas de sens

    Lise francoeur - 2021-05-12 14:34
  • Dommage car c’est toute la population qui est pénalisée pour cette négligence.

    Coulombe, Chantal - 2021-05-12 14:30