Publicité

3 janvier 2021 - 11:26 | Mis à jour : 12:11

Éclosion de COVID-19 au CHSLD de Chauffailles de Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

Le CHSLD de Chauffailles de Rivière-du-Loup fait présentement face à une éclosion de COVID-19 sur l’une de ses unités. Jusqu’à maintenant, 3 résidents et 1 travailleur ont reçu un résultat positif à la COVID-19.

Cette installation héberge 70 personnes et accueille plus de 145 travailleurs. Pour le moment, aucun usager atteint n'est hospitalisé, mais la situation sera surveillée étroitement par le CISSS du Bas-Saint-Laurent étant donné la vulnérabilité des personnes qui y sont hébergées. 

«Nous avons procédé au dépistage massif de tout le CHSLD. Il est complètement en isolement par mesure préventive», a expliqué la porte-parole du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Ariane Doucet-Michaud. Une éclosion est déclarée lorsque deux personnes sont atteintes du virus dans un même milieu, sur une période de 14 jours. Pour des raisons de confidentialité, la source de cette propagation du virus à l'intérieur des murs du CHSLD de Chauffailles ne sera pas dévoilée par le CISSS. 

Un comité de gestion des éclosions est déployé et les équipes de prévention et contrôle des infections sont présentes dans l’installation. Des mesures additionnelles de protection ont également été mises en place dans l’ensemble de l’installation, par exemple, la fréquence des nettoyages et désinfections est accrue, tout comme la surveillance des symptômes des usagers.

«Nos apprentissages et nos interventions lors de l'éclosion au CHSLD de Matane nous ont incité à intervenir avec agressivité et proactivité pour contrôler l'éclosion au CHSLD de Chauffailles. Un dépistage sera fait aux trois jours, puisque la période d'incubation du virus est de 14 jours [...] Un test de dépistage est l'équivalent d'une photo d'une journée, alors la surveillance des signes et symptômes tant chez les résidents que les employés sera accrue», explique la directrice adjointe des soins infirmiers au CISSS du Bas-Saint-Laurent, Isabelle Ouellet. 

Tous les résidents du CHSLD sont en isolement préventif à la chambre. Les visites non essentielles au CHSLD sont suspendues, à l’exception des proches aidants significatifs ou pour cause humanitaire. «On demande aux proches aidants d'être extrêmement rigoureux de limiter leurs contacts et de surveiller leurs signes et symptômes. Il faut faire un effort collectif afin d'enrayer la propagation de ce virus dans les milieux de vie et dans la communauté», conclut Mme Ouellet. 

L'éclosion a été officiellement déclarée hier en milieu de journée. Un cas positif de la COVID-19 faisait l'objet d'une vigie depuis le 28 décembre. Les visites au CHSLD de Chauffailles étaient interdites, sauf pour les proches aidants significatifs. 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Pourquoi ont peu pas savoir la source???

    Jacques cloutier - 2021-01-04 09:12