Publicité

17 décembre 2020 - 10:32

Au Bas-Saint-Laurent, la vaccination débutera bientôt à Rimouski 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé que la vaccination contre la COVID-19, qui a été amorcée cette semaine dans deux centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), se poursuivra dans 21 nouveaux lieux au Québec dès lundi.

Au Bas-Saint-Laurent, c’est le CHSLD de Rimouski qui a été désigné comme lieu où seront données les premières doses du vaccin. Ce site a été déterminé afin de maximiser la vaccination des groupes prioritaires, expliquent les autorités de santé publique. 

Les personnes vulnérables et en grande perte d’autonomie qui résident dans les CHSLD ou dans les ressources intermédiaires et de type familial sont au sommet de la liste des groupes prioritaires. Les travailleurs du réseau de la santé et des services sociaux en contact avec des usagers suivent, tout comme les personnes autonomes ou en perte d’autonomie qui vivent en résidence privée pour aînés (RPA), les communautés isolées et éloignées et les personnes âgées de 80 ans ou plus. 

Les établissements du réseau de la santé et des services sociaux font actuellement des démarches auprès de ces personnes qui pourront être vaccinées.

Selon le ministre Dubé, les doses reçues du fabriquant Pfizer permettront de vacciner dans les semaines du 21, 28 et 4 janvier. Au moment d’écrire ces lignes, jeudi, 1 613 ont été administrées, alors que 4875 doses seront administrées d'ici la fin de la semaine. La prochaine mise à jour sera disponible le 17 décembre.

«Le Québec se préparait depuis plusieurs semaines à l'arrivée du vaccin afin d'être prêt à commencer la vaccination dès la réception des doses. Comme nous l'avions dit, nous recevrons de nouvelles doses la semaine prochaine et nous serons prêts à vacciner dans ces régions lorsque les vaccins arriveront. Nous avons tout mis en œuvre afin de protéger les personnes les plus vulnérables et notre personnel du réseau de la santé le plus rapidement possible», a déclaré Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux. 

Mercredi, dans le cadre d’un point de presse, le Dr Sylvain Leduc, directeur régional de la santé publique, s’est réjoui de l’arrivée des vaccins dans la région. «La vaccination est un moyen qui va nous aider grandement. Si on m’avait dit en début de pandémie que nous réussirions à vacciner les premières personnes du Bas-Saint-Laurent en décembre 2020, j’aurais été surpris, et pourtant, c’est ce qui va arriver. Le vaccin est à nos portes et c’est une excellente nouvelle pour 2022.»

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Tres heureuse que les personnes plus vulnerables recevront le vaccin
    J aimerais savoir de quelle façon serons nous en mesure d etre capable de recevoir le vaccin nous qui ne faisons pas partie des personnes mentionées plus haut. De quelle maniere pourrons nous nous inscrire? Merci de me repondre

    Fabienne degarie - 2020-12-17 20:49