Publicité

7 mai 2020 - 13:45 | Mis à jour : 14:47

De nouvelles primes pour des travailleurs de la santé 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 2

Le gouvernement du Québec a présenté jeudi après-midi un plan de bonification salariale pour les travailleurs de la santé de première ligne. Les professionnels oeuvrant à temps plein dans les milieux de vie pour aînés de toutes les régions du Québec auront droit à une prime pour récompenser leurs efforts. 

Le président du Conseil du Trésor, Christian Dubé, a annoncé que le gouvernement investira près 70 M$ par mois pour consentir ces primes additionnelles. L'objectif est simple : aider au recrutement de travailleurs dans les milieux de santé en pénurie, alors que 11 600 employés du réseau de la santé sont actuellement absents pour cause d'isolement ou de maladie. 

«L'autre chose qui est importante, c'est que, dans les employés qui sont présents dans le réseau de la santé, 50 % travaillent à temps partiel», a noté le premier ministre François Legault. La statistique grimperait à 60 % dans les CHSLD.

Ainsi, tous les salariés qui offriront une prestation de travail à temps plein (36,25 heures/semaine) dans les lieux de vie pour aînés recevront 100 $ par semaine, toutes les catégories d'emploi confondues, partout au Québec. Des primes supplémentaires seront offertes pour le travail à temps plein effectué en «zones rouges». Dans certains cas, la prime pourrait atteindre 1000 $ par mois. 

Ces mêmes mesures monétaires seront également appliquées dans les centres hospitaliers désignés de la grande région de Montréal, a précisé M. Dubé. 

«Par équité, des subventions seront aussi versées aux RPA, aux résidences pour personnes âgées, aux ressources intermédiaires de type familial et aux CHSLD privés, afin que ces milieux d'hébergement soient en mesure d'offrir les mêmes bonifications à leur personnel», a fait savoir l'élu.

PRIMES POUR AIDER DANS LE GRAND MONTRÉAL

Par ailleurs, le gouvernement a également annoncé une nouvelle mesure pour tous les salariés du réseau de la santé et des services sociaux qui accepteraient de transférer temporairement d'une région vers le Grand Montréal pour venir prêter main-forte. «Ces personnes recevraient un montant de 2 000 $ par mois» qui peut s'ajouter aux primes annoncées plus tôt, a souligné Christian Dubé. 

En début de semaine, François Legault avait mentionné que la bonification de salaire était peut-être la dernière «arme» disponible pour combler les postes vacants du réseau de la santé. Québec offre d'ailleurs déjà des primes de 4 % et de 8 % aux travailleurs de la santé, mais les absences de cessent d'augmenter malgré tout. 

Le gouvernement espère renforcer la présence au travail et encourager une plus grande disponibilité du personnel, ce qui contribuera «à accroître la capacité à dispenser des soins et des services sécuritaires et de qualité au bénéfice des patients vulnérables».

«On a besoin de vous, on a besoin de vous tous pour mener cette bataille.»

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • A partir de quand la prime pour les préposée aux bénéficiaires ?

    Chantal verreault - 2020-05-08 10:53
  • Il n'est pas clair si une prime s'applique au personnel de la santé en Outaouais...Moi je travaille à l'urgence de Hull mon rôle est de faire la désinfection des salles de grillages à l'arrivée des patients et faire le transfert des patients aux étages donc directement en contact avec le covid-19. Je travaille à l'urgence de Hull.

    Nicole Clément - 2020-05-08 08:33