Publicité

30 avril 2020 - 13:59 | Mis à jour : 14:08

Maintenant 31 cas rétablis au Bas-Saint-Laurent 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent a confirmé, jeudi après-midi, que le nombre de cas déclarés de COVID-19 dans la région est demeuré inchangé avec 35 cas. Autre bonne nouvelle : le nombre de personnes rétablies a grimpé à 31. 

Les autorités de santé publique indique aussi que deux personnes atteintes du virus sont toujours hospitalisées. L'une d'entre elle se trouve dans un centre désigné hors de la région.

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent souligne que la méthode de compilation des cas a été modifiée et des ajustements sont toujours en cours, ce qui peut parfois créer des écarts entre les données publiées par l’Institut national de la santé publique et ceux fournis par le CISSS. 

Répartition des 35 cas par MRC au Bas-Saint-Laurent: 

La Matapédia : moins de 5
La Matanie : moins de 5
La Mitis : moins de 5
Rimouski-Neigette : 5
Les Basques : moins de 5
Rivière-du-Loup : 21
Témiscouata : 5
Kamouraska : moins de 5

RASSEMBLEMENTS

Le 29 avril, le gouvernement a annoncé un plan de réouverture des régions qui se fera de manière graduelle et qui s’étalera sur plusieurs semaines. À partir du 18 mai, la région du Bas-Saint-Laurent sera accessible. Il est toutefois demandé d'éviter tout déplacement non-essentiel entre les régions. 

Concernant les rassemblements, la Direction régionale de la santé publique réitère également qu'il est interdit de tenir tout rassemblement intérieur ou extérieur avec des personnes qui ne vivent pas dans la même demeure, ceci inclut des membres de famille immédiate qui habiteraient dans un autre logement.

Lors de marches à l'extérieur, on rappelle qu'il faut respecter une distance minimale de deux mètres entre l’ensemble des personnes, sauf s’il s’agit de personnes qui habitent la même résidence privée.

En ce qui concerne les promenades à vélo à plusieurs, sauf pour les personnes qui habitent dans la même résidence, elles sont interdites. Même si les cyclistes souhaitent respecter les 2 mètres de distanciation physique, il peut être difficile de le faire en tout temps, puisque la distance entre les cyclistes change constamment selon la vitesse des cyclistes et l’état de la route. 

De plus, il y a peu d’études pour l’instant pour confirmer ou infirmer que rouler à une distance de 2 mètres en vélo est sécuritaire. Il est donc préférable de s’abstenir de faire du vélo en groupe.

BILAN NATIONAL

En date du 30 avril, le bilan provincial rapporte 98 nouveaux décès par rapport à la veille, pour un total de 1 859.

On dénombre désormais 27 538 cas confirmés de COVID-19, une augmentation de 944 en une journée. Maintenant 1 684 personnes sont hospitalisées en lien avec le coronavirus, une hausse de 36, dont 214 se trouvent aux soins intensifs, soit 8 de moins que la veille.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo aux gens d'ici

    Therese Legault - 2020-04-30 18:46