Publicité

26 avril 2020 - 14:31 | Mis à jour : 27 avril 2020 - 18:46

Bernard Généreux en discussion avec les organisations économiques pour un plan de relance

Plus de cinq semaines depuis l’arrivée de la pandémie COVID-19 au Québec, le député Bernard Généreux poursuit ses discussions auprès des entreprises régionales, des chambres de commerce de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, en plus d’avoir entamé des discussions avec les représentants de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante, de la Fédération des chambres de commerce du Québec et du Conseil du patronat du Québec, afin de prendre le pouls du milieu des affaires ailleurs au Québec et de partager les idées au sein de l’opposition officielle.

En tant que ministre du cabinet fantôme responsable de l’Agence de développement économique du Canada pour le Québec et du Développement économique rural, il contribue ainsi à l’élaboration d’un plan de relance pour l’économie. La crise de santé publique a forcé la fermeture de plusieurs secteurs d’activités économiques. À la lumière de ces rencontres, certains regroupements d’affaires craignent que jusqu’à 30% des PME ne soient pas en mesure de survivre financièrement après le confinement.

Le député souligne que c’est la durée de la crise qui déterminera la gravité des impacts économiques. M. Généreux n’a pas hésité à identifier et à dénoncer les lacunes dans les plans initialement proposés par le gouvernement, notamment l’absence d’une solution pour l’accès à la Prestation canadienne d’urgence pour les travailleurs saisonniers qui se retrouvent sans emploi, les critères trop contraignants pour l’accès à la subvention salariale pour les entreprises ayant subi une baisse de revenus importante et l’impasse des agriculteurs n’ayant pas accès au compte d’urgence. «Les gens d’affaires que je rencontre veulent une relance rapide, structurée et un plan d’actions à court terme. Actuellement, beaucoup d’argent est investi par le gouvernement sans véritable stratégie. Il faut agir pour aider la communauté mais de façon responsable», déclare M. Généreux.

Ce dernier souligne les efforts fait par la population de la circonscription dans les dernières semaines afin d’aider à la relance de nos régions. Il se réjouit que les taux d’infection à la COVID-19 demeurent faibles et stables, avec aucun nouveau cas recensé dans le Bas-Saint-Laurent depuis le 10 avril dernier, augmentant ainsi les chances que l’activité économique puisse reprendre graduellement.

«Je suis heureux et très fier que les citoyens de notre région fassent preuve de beaucoup de sagesse et de responsabilité collective. Je fais pleinement confiance aux experts de santé publique, aux forces de l’ordre, et à nos entreprises régionales qui prennent déjà des décisions bien réfléchies pour assurer que toute tentative de déconfinement puisse se dérouler en toute prudence, afin de garantir que la relance soit ultimement durable.»

Publicité


Publicité

Commentez cet article