Publicité

20 avril 2020 - 14:49 | Mis à jour : 17:05

Québec appelle les travailleurs de la santé des régions en renfort 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Alors que la pandémie est actuellement sous contrôle dans certaines régions de la province, dont le Bas-Saint-Laurent, le gouvernement du Québec invite les professionnels de la santé à se joindre au combat dans les milieux de vie pour aînés de la grande région de Montréal. «Il faut, plus que jamais, avoir une collaboration de tout le monde. On a besoin de vous autres», a lancé François Legault. 

Lors de son point de presse quotidien, le premier ministre a indiqué que 4000 personnes sont actuellement atteintes de la COVID-19 dans les résidences pour personnes âgées du Québec. Il a rappelé qu'on constate toujours un manque important de 2000 professionnels «à temps plein» pour s’occuper des personnes vulnérables.

«L’urgence nationale reste dans les résidences pour aînés. On a des milliers de personnes qui ont besoin d’aide», a martelé François Legault. «Je remercie tous les travailleurs et travailleuses de la santé qui ont accepté de venir en renfort. On va s’en sortir ensemble.»

Le gouvernement demande ainsi au personnel médical de première ligne des hôpitaux régionaux, comme les infirmières, infirmières auxiliaires, préposées aux bénéficiaires et conseillères en soins infirmiers, à se rendre vers le Grand Montréal pour les deux prochaines semaines. Québec a d'ailleurs prévu des hôtels pour loger les professionnels qui se déplaceront.

«Notre réseau [de la santé] est organisé, il y a des CISSS des CIUSSS pour chaque région, mais là il faut plus que jamais avoir une collaboration», a-t-il dit. 

Du côté du CISSS du Bas-Saint-Laurent, on explique qu'un appel au volontariat sera lancé dans les communications internes. On se prépare actuellement en prévision des réponses obtenues. «Nous souhaitons être solidaires aux régions les plus touchées, tout en assurant la continuité des soins et des services dans notre région», a fait savoir Ariane Doucet-Michaud, conseillère-cadre aux communications.

APPEL AUX MÉDECINS ET ÉTUDIANTS

Durant les 14 jours ciblés par le gouvernement afin de «reprendre le contrôle», François Legault a précisé que les activités dans les hôpitaux seront limitées à celles jugées urgentes.

«Ce que ça veut dire, c'est que les personnes qui ont besoin d'un traitement pour le cancer, pour le cœur, qui est urgent, vont recevoir le traitement. C'est très clair. Les urgences vont être faites. Mais tout ce qui est possible de reporter, bien, ça va être reporté parce que l'urgence nationale c'est d'amener le plus de monde possible le plus rapidement possible à temps plein dans nos résidences pour aînés», a-t-il précisé. 

Le premier ministre a aussi réitéré sa demande aux médecins spécialistes. Maintenant que certaines activités sont reportées dans les hôpitaux, il souhaite qu'ils soient nombreux à s'impliquer dans les résidences pour aînés. 

Par ailleurs, le gouvernement du Québec a souligné que les personnes inscrites sur le site «Je » seront contactées dans les plus brefs délais. Elles seraient environ 19 000 à avoir indiqué une volonté à s'impliquer, et non 50 000 comme certains chiffres le faisaient croire. C'est que plusieurs Québécois se seraient inscrits à de nombreuses reprises. 

Aussi, le ministère de la Santé a assuré qu'un bon nombre d'étudiants en santé seront aussi ajoutés dans les équipes qui oeuvrent présentement dans les CHSLD. Plusieurs milliers souhaiteraient contribuer. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article