Publicité

7 avril 2020 - 13:40 | Mis à jour : 13:48

Pénurie de masques médicaux: les rayons UV à la rescousse

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Conscient que la pénurie d’équipement de protection individuelle causée par la pandémie du virus de la COVID-19 se fait lourdement sentir partout au pays, Flexlite Sécurité et Défense de Témiscouata-sur-le-Lac voit dans la décontamination des masques médicaux une solution pour pallier à la pénurie d’équipement de protection qui sévit présentement au pays.

L’entreprise a donc mis au point un système de décontamination à grand volume par rayons UV afin de pallier rapidement au manque de masques médicaux. «La puissance des lampes UV détruit la structure de l’ADN et de l’ARN des bactéries afin de les éliminer», explique Francis Pelletier, directeur recherche et développement chez Flexlite.

Ce dernier souligne que chaque appareil peut stériliser 44 masques par cycle de 30 minutes. «En résumé, c’est 704 masques par période de 8 heures qui sont ainsi traités et prêts à être réutilisés.»

Chaque utilisateur peut facilement identifier son propre masque à l'aide d’une étiquette d'identification. L'entreprise ajoute que chaque masque peut ensuite être nettoyé et stérilisé jusqu'à 25 fois.

TECHNOLOGIE DÉJÀ ÉPROUVÉE

Il existe déjà des services externes de décontamination par rayons UV. Par contre, la solution de Flexlite réduit, selon l'entreprise, considérablement les délais de manutention et de transport, car le processus de décontamination est effectué sur place et les masques sont prêts à être utilisés à un coût beaucoup moins élevé. « Par exemple, une infirmière qui termine à 16 h est assurée de commencer son prochain quart de travail avec un masque propre, désinfecté et stérile» explique M. Pelletier.

 

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article