Publicité

4 avril 2020 - 06:02 | Mis à jour : 12:45

Les travailleurs essentiels à faible revenu toucheront 100 $ de plus par semaine

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 4

Le gouvernement du Québec a annoncé le 3 avril la mise en place d'un programme d'aide aux travailleurs à faible revenu des services essentiels totalisant un investissement de 890 M$. Il s'agit d'un incitatif pour le maintien en emploi de ceux qui gagnaient moins que les 2 000 $ par mois de la Prestation canadienne d'urgence (PCU) offerte par le gouvernement fédéral en travaillant à temps plein. 

Cette mesure temporaire sera imposable, rétroactive au 15 mars et d'une durée de 16 semaines. Il s'agit essentiellement d'une bonification du salaire minimum, a fait savoir le ministre des Finances, Éric Girard. Elle s'applique autant aux salariés à temps plein qu'à temps partiel, à condition qu'ils respectent trois critères : 

  • gagner 550 $ brut par semaine ou moins;
  • travailler dans un secteur essentiel reconnu par le gouvernement du Québec pendant la période visée;
  • avoir un revenu de travail annuel d'au moins 5 000 $ et un revenu total annuel de 28 600 $ ou moins, calculé avant la prestation.

Il n'est pas pour autant question de hausser le salaire minimum à 15 $ de l'heure pour le moment tel que demandé notamment par la CSN, il s'agit d'une mesure exceptionnelle et temporaire, a souligné le gouvernement du Québec. «Par cette mesure, nous souhaitons donner un coup de pouce à tous ceux qui se lèvent chaque matin et qui permettent de maintenir ces services essentiels. Vous faites une réelle différence dans la vie des Québécois. On vous demande de continuer et de ne pas lâcher», a ajouté le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet.  

Cette prestation temporaire, qui pourrait rejoindre environ 600 000 salariés, pourra être demandée à partir d'un formulaire Web de Revenu Québec disponible à compter du 19 mai et sera versée par dépôt direct à compter du 27 mai. Pour y avoir accès, employés des services essentiels ne devront pas avoir obtenu de compensation en lien avec la Prestation canadienne d'urgence (PCU) ni avec le programme d'aide temporaire aux travailleurs (PATT). 

«(La PCU) est extrêmement bénéfique du gouvernement fédéral, mais il y avait des effets non souhaités, c'est-à-dire que des travailleurs dans les services essentiels, près du salaire minimum, auraient pu gagner plus en ne travaillant pas. Alors, le but du programme, c'est vraiment de les supporter, de les encourager à travailler», a commenté le ministre des Finances, Éric Girard. 

Le programme d'aide aux travailleurs à faible revenu des services essentiels s'ajoute aux autres mesures annoncées précédemment par le gouvernement du Québec. 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Pourquoi remplir le formulaire au mois de mai , je trouve que c'est trop éloigné et pourquoi que le formulaire n'est pas disponible au mois d'avril.

    Marie-Claude Bernier - 2020-04-06 05:47
  • Que fait on pour une personne comme moi qui est monoparentale qui fait garder son enfant et qui travaille dans une pharmacie donc service essentiel le montant est 550$ moi je fais 600$ alors pour 50$ je perd mon droit d'avoir cette aide tout le monde y trouve son comble en ayant de l'aide financière moi qui m'aide je n'aurais rien pour 50$ je risque ma vie tous les jours en travaillant et celle de ma fille encore des chanceux et des oubliés comme moi qui rame quotidiennement pour s'en sortir et qui a de la misère a joindre les fins de mois je vous en supplie aider moi !!!!

    France Thériault - 2020-04-05 11:43
  • c'est plate c'est juste les jeune qui recevoir plus que les plus vieille de l'épicerie c,est pas drole moi mon salaire monte de pas grand chose par année et c'est nous qui travaillons le plus

    bouchard edith - 2020-04-04 09:38
  • Bonjours moi je gagne 13.5 de l.heur 28 h semaine en garderie es que j'aurait le droit moi

    Magy Thibault - 2020-04-04 08:47