Publicité
27 septembre 2018 - 06:53

Patinoire de l'École Saint-François-Xavier: Rivière-du-Loup en mode solution

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin
Toutes les réactions 3

Le démantèlement de la patinoire de l'école Saint-François-Xavier de Rivière-du-Loup au profit de deux modules de maison mobile la semaine dernière continue de soulever des critiques. La Ville reconnait qu'il s'agit de l'une des deux glaces extérieures les plus utilisées.

«Nous sommes en communication constante avec la Commission scolaire, j'ai discuté avec sa présidente Édith Samson et notre directeur général Jacques Poulin avec leur directeur Antoine Déry afin d'étudier les possibilités», souligne la mairesse Sylvie Vignet.

Les options sont restreintes. Pour accueillir une telle surface, le terrain doit être plat, d'une superficie suffisante, disposer d'une arrivée d’eau, de l’électricité, et d'un abri pour entreposer et empêcher les boyaux de geler. Le quartier Saint-François compte peu de terrains vacants et encore moins qui répondent à ces critères.

«La disparition de la patinoire nous déçoit aussi, c'est une décision que nous n'avons pas acceptée de gaité de cœur. Notre volonté, celle des élus, est de trouver un endroit dans le même secteur», affirme la mairesse.

Des sites ont déjà été proposés aux élus, notamment ceux situés du côté nord du Collège Notre-Dame et le site de l'ancienne patinoire de l'École Thibaudeau. Celui du Collège ne disposerait pas d'entrée d'eau alors que le site de l'ancienne patinoire de École Thibaudeau est occupé en partie par des thermopompes.

Mme Vignet assure que le conseil municipal est en mode solution. «Il y a une question d'acceptabilité des couts. C'est une installation qui sera temporaire. Rappelons-le, au retrait des annexes de l'École Saint-François-Xavier, on ramène une patinoire-là. La municipalité compte 9 patinoires dont celle de Fraserville, mais si on le peut, oui nous irons de l'avant», rappelle Mme Vignet.

C'est dans cet optique que l'achat du matériel, notamment les bandes, sera effectué.

La semaine dernière, Info Dimanche a tenté de rejoindre le directeur des communications de la Commission scolaire de Kamouraska - Rivière-du-Loup, par courriel et par voie téléphonique. Nous sommes toujours en attente d'un retour.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • chialer pas contre les élus municipaux chialer contre les gens qui votent encore pour Jean d'amour et qui pense changer le tout en votant pour leur sosie. le monde se plaint icitte mais quand c est le temps de mettre de quoi devant notre avenir on devient incompétent en la matière nous n avons que nous a blamer. Madame Vignet fais un exellent travail pas mal plus que ti-jean en 15 ans

    Un citoyen pas content - 2018-09-28 11:16
  • Un grand merci aux élus de St-Antonin pour avoir scrapé le projet de construction d’une école à RDL. Le maire mentionnait qu’il était hors de question que les enfants voyagent en autobus pour aller dans la méchante Ville. Mais pour le secondaire, le patinage artistique, de vitesse, le hockey, le centre culturel, le médecin, le centre-d’achat, les boutiques cellulaires, le mcdo, etc... ah là ils peuvent voyager et abuser de la méchante Ville. Quand on a pas de vision..... gens de Rdl, continuez à payer !

    Ti-nami - 2018-09-27 20:42
  • C’est sa faite disparaître toutes les patinoires de la ville . Il y avait des enfants qui allait faire du patin la car y a bcp de familles qui demeures juste à côté, y avait des équipes de hockey qui jouait là en plus !!! Maudit que c’est pas fort de votre part...agir sans avertissement au résident du Quartier st-Francois vous pensez même pas aux enfants du quartier...Bravo !!!

    Résident Quartier st-Francois - 2018-09-27 16:35