Publicité

En prolongation , par

28 février 2018 - 11:11

Le chemin de croix du Canadien

Le journaliste sportif Guillaume Lepage, du site www.nhl.com, évoque une image intéressante ce mercredi 28 février. Les 20 prochains matchs du Canadien de Montréal s’annoncent si difficiles que la fin de la saison pourrait ressembler à un chemin de croix pour la troupe de Claude Julien…

Une aventure douloureuse au terme de laquelle l’organisation pourrait être cependant récompensée avec une position drôlement avantageuse en vue du prochain repêchage de la LNH. 

Ces jours-ci, peut-être plus que jamais, les partisans du bleu-blanc-rouge rêvent de voir le défenseur Rasmus Dahlin débarquer à Montréal en juin. Nul doute que son acquisition changerait du tout au tout la dynamique de cette équipe et permettrait de reconquérir les partisans déçus d’une saison misérable. 

Reste que les 20 prochains matchs à disputer au calendrier ne seront pas de tout repos pour les Glorieux. Cette formation, qui se classe actuellement au 27e rang (sur 31) du classement général, jouera 12 parties sur la glace adversaire, lieu où elle a éprouvé plusieurs difficultés toute la saison. 

Menionnons également que la grande majorité de ces matchs seront disputés contre des équipes qui détiennent une place en séries ou qui luttent férocement pour y être. Trois parties contre Pittsburgh, des matchs contre Tampa Bay, Columbus et Toronto… ouch! 

M’enfin, ne vendons pas encore la peau de l’ours avant de l’avoir tué… Depuis le rappel de jeunes joueurs comme Noah Juulsen, Nikita Scherback et l’arrivée de Mike Reilly, le Canadien joue avec rapidité et bouge bien la rondelle. 

Les dés ne sont donc pas jetés. Mais même s’ils l’étaient…et que le Canadien avait la chance de repêcher un jeune joueur de grand talent, le 22 juin, personne ne se plaindra, non? 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: