Publicité
13 avril 2018 - 06:56

Charlie Bilodeau et Julianne Séguin prêts pour leur prochain défi

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Forts des apprentissages acquis au cours d'une année olympique pour le moins chargée, les patineurs en couple Charlie Bilodeau et Julianne Séguin sont d’attaque pour l’étape suivante. Au cours des prochaines années, ils auront l'opportunité de prendre la place laissée par leurs coéquipiers et amis Éric Radford et Meagan Duhamel, récemment partis à la retraite. Un défi qu’ils ont hâte de relever. 

Rencontrés dans la région jeudi, où ils se retrouvent en vue de leur participation au spectacle annuel du Club de patinage artistique Les Étincelles de Trois-Pistoles, Charlie et Julianne ont généreusement accepté de revenir sur les derniers mois. Une année parfois difficile, mais ô combien valorisante et instructive. 

«La dernière année a été synonyme d’expériences. On a énormément appris. On a changé beaucoup de choses comme notre stratégie d’entrainement et ç’a payé…heureusement!», souligne Julianne avec un sourire. «Je pense que notre bagage est beaucoup plus plein pour les prochains 4 ans. C’est vraiment très bien, nous sommes très satisfaits.»

En participant aux Jeux olympiques de PyeongChang, Charlie et Julianne ont atteint un objectif établi depuis qu’ils patinent ensemble. «C’était le but ultime, une première étape pour voir autre chose, pour espérer un jour un podium, et pour envisager la suite (…) Maintenant que c’est fait, j’ai l’impression que nous sommes en mesure, à tous les égards, de pouvoir évaluer ce qu’on a fait, mais aussi ce qu’on doit changer au cours des 4 prochaines années pour défoncer toutes les barrières que l'on veut défoncer», complète Charlie. 

Rappelons que le duo a pris la 9e position en Corée du Sud. Un résultat pleinement mérité après avoir offert deux prestations splendides. «J’ai l’impression de ne pas encore avoir réalisé complètement ce que nous avons accompli cet hiver», ajoute l’athlète originaire de Trois-Pistoles. «Nous sortons de cette année grandis. Nous sommes maintenant capables de mieux nous connaître et de savoir ce qu’on doit faire pour atteindre un autre niveau.»

LA RELÈVE

Au terme des Jeux olympiques, les patineurs Éric Radford et Meagan Duhamel, médaillés de bronze, ont mis fin à leur carrière sportive. Dylan Moscovitch a fait de même cette semaine, si bien que Charlie Bilodeau et Julianne Séguin forment dorénavant la référence en couple au pays avec Michael Marino et Kirsten Moore-Towers. Un rôle qui vient avec bien des regards et des attentes. 

«Je crois que nous sommes rendus là», affirme Julianne. «On a été quatre ans sans avoir nécessairement le spotlight, alors nous avons pu nous préparer en sachant que ça allait arriver. Donc, je crois que nous sommes prêts, on a une belle et grande équipe derrière nous (…) C’est aussi vraiment une belle opportunité à saisir. Les plus grands et les meilleurs sont partis, alors ça nous laisse la place pour grimper en haut de l’échelle.»

ÉTÉ CHARGÉ 

Ambitieux et travaillant, le duo ne perdra d’ailleurs pas trop de temps avant de retourner à l’entrainement. Au terme d’une série de spectacles présentés à travers la province, les deux athlètes retrouveront une certaine routine et profiteront d’une période d’entrainement dont ils n’ont pas pu bénéficier depuis 2015. 

«Au cours des deux dernières années, la période du mois d’avril au mois de juin a été amputée par les blessures, alors nous n’avons jamais eu ce temps-là pour travailler sur de nouveaux éléments et amener de nouvelles choses. Cette année, on veut rehausser notre niveau de compétition», explique Charlie. «Donner du temps aux choses qu’on a dû tasser en raison de circonstances incontrôlables», ajoute Julianne. 

À long terme, les patineurs visent un top 5 mondial et une place sur le podium aux Jeux olympiques de Pékin.

SPECTACLE 

Dimanche, les deux complices seront les étoiles du spectacle des Étincelles de Trois-Pistoles à l’Aréna Bertrand-Lepage. Le rendez-vous, donné à 14 h, est fort attendu puisque la majorité des billets ont déjà été vendus. Fébrile, l’athlète de 24 ans est simplement heureux d’être à la maison avec ses proches. 

«Ça fait aussi super plaisir de voir les gens qui nous ont encouragés et de recevoir les félicitations de ceux et celles qui nous suivent et qui ressentent une connexion à travers nos performances.»

 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Félicitations à vous deux, je souhaite que vous ayez un petit moment pour visiter la belle exposition qui vous est consacrée à la bibliothèque municipale de Trois-Pistoles,nous avons hâte à dimanche.

    Martine - 2018-04-13 07:25