Publicité
28 novembre 2017 - 14:11

Les Albatros rebondissent à Magog

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Après une dure défaite de 7 à 1 subie aux mains des Gaulois de Saint-Hyacinthe, les Albatros du Collège Notre-Dame ont démontré beaucoup de caractère en trouvant la victoire lors d’une fusillade à Magog, cette fin de semaine. Les oiseaux ont remporté ce match par la marque de 4 à 3. 

Dans la région de Montréal, samedi soir, les hommes de l’entraineur chef Christian Caron ont connu un 1er engagement marqué par l’indiscipline. À trois reprises, les Gaulois ont profité d’un avantage numérique pour trouver le fond du filet. 

Tirant de l’arrière 3 à 0 au début du 2e tiers, les oiseaux ont réduit l’écart grâce à Gabriel Belley-Pelletier, mais c’est le seul but qu’a accordé le gardien adverse. Les locaux ont par la suite marqué quatre buts consécutifs, poursuivant leur domination sur les Louperivois jusqu’en fin de match. 
Les Albatros ont complété la rencontre avec 34 tirs dirigés vers le filet adverse. De leur côté, les locaux ont été les plus agressifs en bombardant le gardien Raphael Audet de 42 lancers. 

MAGOG 

Dans les Cantons-de-l’Est, le lendemain, les Albatros ont été les premiers à s’inscrire à la marque lors d’une rencontre au domicile des Cantonniers de Magog. Les deux équipes se sont toutefois littéralement échangé les buts jusqu’en toute fin de match. Les Albatros avaient les devants 3 à 2 lorsque les Cantonniers ont nivelé la marque pour une 3e fois avec moins de deux minutes à faire au match. 

Après une période de prolongation sans histoire, les Albatros ont tiré leur épingle du jeu en fusillade en marquant à deux reprises. Le gardien Marc-Antoine Bérubé-Jalbert a été brillant et il a récolté la 1ère étoile de la rencontre. 

Marc-Olivier Mathurin, William Champagne et Ludovic Lefrançois ont tous terminé le match avec un but et une passe. 

Les Albatros seront de retour à la maison, ce vendredi 1er décembre, lors d’un match contre les Élites de Jonquière au Centre Premier Tech. 

 

Publicité

Commentez cet article