Publicité
22 août 2017 - 15:47 | Mis à jour : 15:59

La construction du centre de curling reportée au printemps 2018

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 11

Les amateurs de curling de la région devront attendre encore quelques mois avant de voir être réalisée la première pelletée de terre du prochain centre de curling. Faute d’avoir le financement nécessaire, le projet doit être repoussé au mois d’avril 2018. 

Le Club de curling de Rivière-du-Loup est ainsi toujours à la recherche de nouveaux partenaires financiers afin d’être prêt pour un nouvel appel d’offres. À la mi-juillet, on avait expliqué que la plus basse soumission reçue lors du premier essai était sortie à près de 3,8 M$, soit environ 600 000 $ de plus que les estimations.

«On veut retourner en appel d’offres en janvier et débuter les travaux en avril. D’ici là, on continue notre travail à différents niveaux. En sachant comment se comporte le marché, on a maintenant du temps pour attacher les ficelles», explique le porte-parole Paul Miville.

En plus des approches auprès des entreprises, le Club est actuellement en démarche avec les architectes afin de diminuer le coût actuel du projet en modifiant certains éléments. Des démarches sont aussi effectuées auprès de Québec pour savoir si le projet pourrait bénéficier de nouveaux programmes de subventions. 

AIDE MUNICIPALE 

Notons que la Ville de Rivière-du-Loup est aussi récemment venue en aide au projet. Le lundi 21 aout, lors de la séance du conseil municipal, les élus louperivois ont approuvé le versement d’une somme maximale de 35 000 $ au Club. Ce montant s’ajoute à l’engagement de la Ville de 500 000 $ sur 15 ans, annoncé en avril. 

Le Club de curling doit impérativement avoir entamé les travaux de construction du nouveau centre avant le 18 juin 2018 afin qu’il puisse bénéficier de l’aide financière du gouvernement provincial présentée à plus de 1,55 M$.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

11 réactionsCommentaire(s)
  • @ Modestie: C'est ça retournons vivre dans des maisons et des trotoirs en bois, et des rues en terre.
    Quand une municipalité ne bouge pas sous prétexte qu'il n'y a pas d'argent les gens crient que les dirigeants ne font rien.
    Il y a des élections à l'automne qu'attendez-vous les anonymes pour vous présenter et surtout faire mieux.

    René Lapointe - 2017-08-25 15:44
  • @Mr Drayat: C'est faux ce que vous dites car il y a de l'intérêt pour ce projet. Il est certain ue si vous posez la question à ceux qui sont assis à la journée longue au centre commercial ils vont dire comme vous car eux voudraient des bancs sur la rue Lafontaine, Fraser et autres rues passantes pour mémérer sur son voisin. Ça me rapelle le commentaire de quelqu'un qui disait tout ce qui avait rapport au sport à Rivière du Loup était inutile. Voilà bien un raisonnement de crétin.

    René Lapointe - 2017-08-25 12:42
  • Jadis, nos ancêtres ont bâti des églises avec le clergé pour marquer leur territoire et leur appartenance religieuse. Les dons et les dîmes servaient à ériger des façades et clochers qui avaient de quoi impressionner les paroisses du voisinage. J'imagine que personne ne mettait en doute la fidélité catholique et encore moins des coûts d'entretien reliés à ces immenses édifices.
    Aujourd'hui, ce sont les Villes qui essaient d'impressionner avec pas plus de "jujote". Pourquoi faut-il que tous les bâtiments municipaux soient plus grands, plus fenestrés, plus chers, plus luxueux et surtout, plus d'entretien?
    Les générations futures auront-elles le goût de préserver et restaurer les toits verts soumis aux intempéries de nos saisons qui risquent de changer? Auront-elles des emplois pour assurer le coût des taxes qui continueront d'augmenter pour combler la vanité de nos dirigeants? Qui va entretenir les trop grandes fenêtres, si belles soient-elles?
    La SIMPLICITÉ n'attire pas les regards mais elle est gage de postérité. Pensons plus loin et assurons l'avenir de nos enfants et petits enfants en ne les accablant pas de nos folies de grandeur!

    Modestie - 2017-08-25 12:00
  • @ René Lapointe....Quand il y a de l'intérêt pour un projet....habituellement l'argent n'est pas dur à trouver...et en plus les défis sont faciles à surmonter...de toute façon on en viendra jamais à un consensus dans la population sur ce projet, lequel est pour une poignée d'usagers.

    Pierre M. Drayaf - 2017-08-24 18:41
  • @Drayat:
    Ce n'est pas ''un manque d'intéret général dans la population'' comme vous dites le problème. Informez-vous auprès de ceux qui parraine ce projet pour avoir l'heure juste au lieu de dire n'importe quoi comme d'habitude.

    René Lapointe - 2017-08-24 06:30
  • Frère Scott espère que le curling ne perdra pas en popularité dans les prochaines années, surtout du fait que les jeunes sont encore plus intéressés par les sports extrêmes. Bref il souhaite que les baby-boomers rempliront ce stade considérant les dépenses énorme inhérentes à ce projet, lesquelles il qualifie de ridicules.

    Grandmère - 2017-08-23 19:54
  • J'espère que le curling ne perdra pas en popularité dans les prochaines années surtout que les jeunes sont encore plus intéresser par les sports extrêmes. Bref j'espérais que les baby-boomers remplira ce stade avec des dépenses énorme pour ici je trouve sa ridicule. Pis Dominique Fraser ont doit dire l'utilisation de la lettre s (minuscule en passant et non majuscules) pour les accords au pluriel. Le mot usage n'est pas le bon terme employé dans le contexte de votre phrase. Finalement on parle des accords au pluriel et du pluriel. Quand on est têteux on porte votre nom ?

    Frère scott - 2017-08-23 09:37
  • @ Frère Scott....J'ai un peu de misère à comprendre votre texte....surtout votre dernière phrase. Vos fautes de français et vos tournures de phrases changent ce que vous voulez dire réellement. Essayez de mieux vous exprimer afin de vous faire comprendre. Quant à l'ensemble du dossier du curling, je ne suis pas surpris que ce soit reporté, il y a un manque d'intérêt général pour ce genre de divertissement dans notre population.

    Pierre M. Drayaf - 2017-08-23 06:46



  • J'espère aussi que le Frère Scott va se lancer un jour dans l'orthographe extrême et découvrir l'usage du S pour les pluriels.

    Dominique Fraser - 2017-08-22 21:43



  • Pourquoi autant de marches pour un édifice public ? Y'a pas moyen de faire autrement ?



    Claude -Eric Bérubé - 2017-08-22 21:37
  • J'espère que le curling perdra pas en popularité dans les prochaine année surtout que les jeunes sont encore plus interesser par les sport extrême. Bref j'espérais que les baby boomer remplira ce stade avec des dépense énorme pour ici je trouve sa ridicule

    Frère scott - 2017-08-22 21:18