Publicité
18 août 2017 - 10:11

Les Braves égalent la série contre le CMB de Trois-Pistoles

Le Construction Michaël Bérubé de Trois-Pistoles a vu les Braves du Témiscouata marquer en fin de 8e manche pour remporter le 4e match de cette série demi-finale 6-5 et ainsi égaler la série 2-2. Trois-Pistoles perdait 5-1 en début de 6e et a égalé la marque 5-5 avec une poussée de 4 points.

Frédérick Boivin a été atteint d’un lancer avec les buts remplis après un retrait en fin de 8e manche, ce qui a poussé Claude Bérubé au marbre pour le point de la victoire et les Braves du Témiscouata ont remporté le match 6-5 et ainsi égalé la série 2-2, devant 275 personnes au Parc des Braves. Les buts remplis en 8e, Maxime Dugas a été retiré au marbre sur un optionnel de Patrick Ouellet pour le premier retrait.

Perdant 5-1 en début de 6e manche, Trois-Pistoles a effectué une remontée spectaculaire avec 4 points pour égaler la marque 5-5. Jimmy Durette a ouvert cette manche avec un point suite à un coup sûrs tandis que Samuel Laforest et Ludovic Saucier marquent sur une erreur du joueur d’inter et Daniel Desjardins profite d’une balle passée pour égaler la marque. Chez les locaux, Pier-André Bouchard est 3 en 4 et 2 points produits, Frédérick Boivin est 2 en 3 et Francis Bérubé est deux en trois.

Mais le fait saillant de cette rencontre est la performance exceptionnelle du lanceur Dany Paradis-Giroux des Braves qui a bien espacé 6 coups sûrs dans le match, tout en retirant pas moins de 16 frappeurs sur des prises dont 5 de suite de la fin de la 1re et le début de la 3e. 

Les deux équipes ont peu de temps pour faire le point sur ce match et cette série, considérant que les deux s’affronteront à nouveau vendredi soir à 20 h à Trois-Pistoles. Le 6e match de la série aura lieu lundi soir à Témiscouata et si un 7e était nécessaire, il sera joué mercredi soir prochain à 20 h à Trois-Pistoles. 

Le Shaker en finale 

De son côté, après 8 ans d’attente, le Shaker de Rimouski passe en finale de la Ligue de baseball senior Puribec du Bas-Saint-Laurent, remportant le 5e match de sa série demi-finale contre le CHOX-FM de La Pocatière et gagnant ainsi la série 4-1. C’est la première fois que Rimouski jouera en finale depuis celle de 2008 perdue 4-1 contre Trois-Pistoles.

Ce n’est pas parce qu’il a fermé le 4e match de la série en lançant une manche et deux tiers mardi soir que Jefferson Vargas allait refuser la mission de son gérant, Yannick Dumais. Il a d’ailleurs lancé les 7 manches dans ce match à domicile devant 275 personnes pour une victoire de 6-4, alors qu’il a bien espacé 8 coups sûrs. 

Et comme pour bien répondre, il a ouvert le match au bâton avec un coup sûr pour marquer le 1er point des siens sur une balle passée en 1re manche. Sauf sur une erreur en 2e, il marquera le 3e point des siens, en 2e. En 6e manche, il frappe un coup sûr et marquera ce qui devait devenir le point d’assurance, encore sur une balle passée.

Pierre-Luc Ouellet a aussi brillé au bâton pour les locaux avec 2 en 4 et deux points produits tandis que Kevin Roy a un en trois et marqué un point, tout comme Pierre-Olivier Forbes. Chez La Pocatière, Maxime Savoie a 2 en 4, Benoît Pelletier 2 en 3 et 3 points produits, et David Bouchard aussi est 2 en 3. Le gaucher Antoine Bernier encaisse l’échec dans un match où il a alloué 6 points, mais seulement 2 sont mérités.

 

Publicité

Commentez cet article