Publicité
13 juillet 2017 - 15:56 | Mis à jour : 17:10

Centre Curling 3 glaces : des soumissions plus chères que prévu

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le début des travaux de construction du nouveau Centre Curling de Rivière-du-Loup doit être repoussé. La plus basse soumission reçue s’est avérée plusieurs centaines de milliers de dollars plus onéreuse que ce qui était prévu. Résultat, les bénévoles sont maintenant contraints de trouver beaucoup d’argent dans un délai plutôt restreint.

Lors d’un point de presse tenu ce jeudi 13 juillet, le président du Club de curling de Rivière-du-Loup, Pierre-Étienne D’Amours, a expliqué la situation. Au printemps 2015, les dernières estimations pour le projet étaient de 3,2 M$. Or, la plus basse des quatre soumissions reçues est sortie à près de 3,8 M$ dans les dernières semaines, laissant un montant non négligeable à combler.

«Il faut comprendre que les estimations ont été réalisées dans un contexte où l’offre et la demande pour la construction étaient à leur plus bas. Nous avions prévu l’impact de cela jusqu’à un certain point en nous donnant une marge de manœuvre, mais ça n’a pas été suffisant», a souligné M. D’Amours. «En fait, notre projet de curling est victime actuellement d’un haut historique en ce qui regarde la construction immobilière dans la région. Les carnets de commandes sont pleins, les soumissions sont élevées.»

PLAN D’ATTAQUE

Malgré tout, le conseil d’administration du Club de curling de Rivière-du-Loup n’a pas dit son dernier mot. Son plan d’attaque est simple : diminuer le coût actuel du projet en modifiant certains éléments et chercher des sommes supplémentaires. Au final, on souhaite réaliser un projet qui se situe maintenant entre 3,2 M$ et 3,8 M$.

«Les modifications faites à notre projet seront déterminées dans les prochaines semaines. Chose certaine, on ne veut pas le dénaturer. Ce sera sur des éléments sans grande importance (…) En ce qui concerne la recherche de financement, nous visons certains fonds gouvernementaux, puisque la recherche de commanditaires est aujourd’hui achevée.»

Selon M. D’Amours, l’idée de s’endetter auprès d’une institution financière n’a jamais été une option envisageable. «Nous allons être les gestionnaires de cet édifice-là pendant 20 ans, alors on ne souhaite pas partir sur la marge de crédit. On veut être certains que le financement fera le travail et qu’on puisse gérer de façon correcte chaque année.»

LIMITE DE TEMPS

Le temps pourrait cependant devenir un ennemi bien rapidement pour le conseil d'administration. C’est que la construction du projet de Centre Curling doit être entamée avant le 8 juin 2018 afin qu’il puisse bénéficier de l’aide financière du gouvernement provincial annoncée à plus de 1,55 M$.

Le Club de curling se donne donc d’abord jusqu’à la mi-août pour combler ses besoins financiers. Si cela fonctionne, le Centre sera prêt entre le 15 décembre 2017 et le 15 janvier 2018. Au contraire, si cela se révèle impossible, il poursuivra ses efforts cet automne afin d’être prêt pour le printemps prochain.

«On n'est pas encore rendus aux prières, mais le 15 août, c’est quand même un temps relativement court pour trouver la somme qui nous manque. Nos leaders politiques vont travailler d’arrache-pied pour que le projet débute le plus rapidement possible et nous aussi on va faire ce qu’il faut», a assuré Pierre-Étienne D’Amours.

Rappelons que le Centre Curling 3 glaces devait initialement être une réalité en novembre 2017. Il compte sur l’appui du ministère de l’Éducation, des leaders politiques, de la Ville de Rivière-du-Loup, de la MRC de Rivière-du-Loup, du milieu des affaires et de la population.

 

Publicité

Commentez cet article