Publicité
10 juillet 2017 - 12:06

Série Nascar Pinty’s

Simon Dion-Viens récolte une 6e position à Mirabel

Le pilote automobile Simon Dion-Viens était de retour en piste ce weekend dans le cadre du EckoUnlimited 75 qui se déroulait sur le circuit d’ICAR à Mirabel. Au volant de la voiture Dodge  25 Castrol Canada, Dion-Viens abordait sa première présence en circuit routier de l’année dans la série NASCAR Pinty’s Canada avec beaucoup de confiance.

«Nous avions effectué des essais avec la voiture 25 de l’équipe CBRT avant de nous présenter à Mirabel. Suite aux tests, les membres de mon équipe ont peaufiné légèrement les réglages et la voiture était stable et rapide en piste dès la première séance d’essai samedi matin», a expliqué le pilote originaire du Kamouraska.

«Pour la qualification, j’ai été en mesure d’inscrire le 12e meilleur temps, ce qui nous assurait une bonne position de départ pour la course», a poursuivi Dion-Viens.

«Avec la nouvelle configuration courte piste sur laquelle l’épreuve se déroulait, j’anticipais plusieurs neutralisations et ma stratégie était simple : économiser les pneus et les freins de la voiture durant la première partie de l’épreuve et attaquer lors de la seconde moitié de la course. J’ai donc été en mesure de suivre la cadence et d’effectuer quelques dépassements en début de course pour me glisser dans le Top 10. Par la suite, je suis toujours resté en contact avec les autres voitures devant moi en tentant de préserver ma mécanique. Par contre, à partir de la mi-course, mon embrayage a connu des problèmes et j’ai été obligé d’adapter mon style de pilotage en raison d’un manque de friction qui me faisait perdre de la puissance», a confié Simon.

«Malgré tout, j’ai tenté d’augmenter la cadence et je me rapprochais graduellement du peloton de tête. Avec 15 tours à faire, suite à une neutralisation, j’ai été en mesure de gagner quelques positions suite à la relance. Je me suis d’ailleurs battu pendant plusieurs tours en piste avec la voiture 56 de David Michaud. Malheureusement, suite à un léger contact, ce dernier est parti en dérapage et la voiture qui nous suivait est entrée en collision avec lui ce qui a causé la dernière neutralisation de l’épreuve», a raconté Simon.

«À la dernière relance, malgré mon problème d’embrayage, ma voiture était encore très efficace. J’ai donc poussé fort et j’ai profité de la lutte devant moi pour essayer de me faufiler aux avant-postes. Dans le virage numéro 2, je me suis accroché légèrement avec la voiture d’Alex Tagliani ce qui m’a fait glisser à l’extérieur de la trajectoire de course. C’est finalement en 6e position que j’ai rallié l’arrivée», a affirmé le pilote.

À ce jour, il s’agit du meilleur résultat pour le pilote du Kamouraska dans la très compétitive série NASCAR Pinty’s.

«Je tiens à remercier mes équipiers, mes partenaires et tous mes supporteurs. Nous allons retravailler sur la voiture en vue de la prochaine épreuve, le Grand Prix de Trois-Rivières les 12 et 13 aout prochain et nous espérons y être encore plus compétitif», a conclu Dion-Viens.

Simon Dion-Viens tient d’ailleurs à remercier ses principaux partenaires : Castrol Canada, BestBuy Pièces d’Auto, WE Finances, Olivier Kamouraska Chrysler, Le Grand Prix de Trois-Rivières, Le Guide de l’Auto, les Entreprises Rémi Charest, le FM107, KOMSTK Wrap/design et Construction Luc Moreau.

Publicité

Commentez cet article