Publicité
3 avril 2017 - 06:52

Allemagne : une expérience enrichissante pour les frères Ruest-Lajoie

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Les quilleurs Nathan et Cédérick Ruest-Lajoie sont revenus, ces derniers jours, d’un voyage en Allemagne où ils ont participé à l’Eurochallenge, une compétition internationale majeure. Au-delà des résultats, ils y ont vécu une expérience riche et formatrice.

Les deux hommes, qui sont également frères jumeaux, ont ainsi été éliminés au terme de leurs trois journées de compétition. Pour poursuivre l’aventure, ils devaient faire partie des 50 meilleurs quilleurs sur 400. Malgré tout, ils en retirent beaucoup de positif.

«En général, j’ai bien joué. C’est certain que c’est frustrant de ne pas atteindre ses objectifs dans un tournoi, mais c’était notre première expérience chez les adultes et la transition entre ce calibre et le monde junior est important, alors je trouve que nous avons bien fait», a d’abord partagé Nathan.

«C’est sûr que nous sommes un peu déçus de ne pas avoir passé la coupure, mais c’est ce genre d’expérience qui fait grandir. On va revenir plus forts à la prochaine compétition d’envergure», a ajouté Cédérick avec sagesse.  

ÉVÈNEMENT PRESTIGIEUX

L’expérience n’avait rien de banal. L’Eurochallenge, l’un des évènements les plus prestigieux du Regroupement des tournois européens, accueillait du 17 au 27 mars plusieurs centaines de quilleurs originaires de 38 pays. Nathan et Cédérick étaient les deux seuls Canadiens.

«Le calibre était très fort, c’est certain. Plusieurs vedettes des circuits professionnels, donc les meilleurs au monde, étaient présentes. Mais on s’attendait à ça, on s’était préparés en conséquence.»

Les deux quilleurs avaient l’habitude de regarder les qualifications de l’évènement via Internet depuis plusieurs années. Cette fois, ils étaient sur place pour compétitionner. C’était la réalisation d’un rêve.

«C’était plaisant de côtoyer les quilleurs d`ailleurs, on voit qu’on aime tous le même sport et de se rassembler pour une compétition internationale, c’était vraiment incroyable», a ajouté Nathan.

Forts maintenant d’un premier voyage en sol européen, les deux frères aimeraient bien répéter l’expérience. «Oui, on envisage déjà la possibilité d'y retourner l'année prochaine et/ou cibler quelques tournois de la Professional Bowlers Association», a indiqué Cédérick.

AUTRES TOURNOIS

En plus des tournois provinciaux en avril, d’un tournoi national en mai, Nathan prendra part, en équipe, à un très gros tournoi à Las Vegas, le USBC Open Championships 2017. Ouvert sur six mois, cet évènement de grande envergure accueille 12 000 participants par année.

De son côté, Cédérick souhaite profiter des prochaines semaines pour se préparer à la sélection nationale qui aura lieu en mai. «Ça va être le temps de revenir à la table à dessin et travailler quelques points sur mon jeu», a-t-il dit.

Rappelons que les deux frères feront à l’automne leur entrée à l’Université McKendree, dans l’Illinois, en aout. Ils rejoindront l’équipe masculine de première division, les Bearcats, reconnue partout aux États-Unis.

 

Publicité

Commentez cet article