Publicité
14 mars 2017 - 06:01 | Mis à jour : 15:38

Les Prédateurs du Témiscouata éliminés

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

La saison de hockey des Prédateurs du Témiscouata a pris fin dans le Circuit régional de hockey (CRH). La formation a été éliminée en cinq matchs par les Castors de St-Quentin, le 11 mars, à Dégelis. 

Les Prédateurs avaient remporté le tout premier match de cette série demi-finale, mais ils ont ensuite été vaincus à quatre reprises. Vendredi, lors du 5e match, ils se sont inclinés 4 à 1. 

«C’est très décevant, je ne le cacherai pas. Pour moi, avec nos résultats cette saison, on avait notre place en finale. J’ai le sentiment qu’on aurait pu en donner davantage, mettre encore plus de pression sur leur gros duo de défenseurs», a commenté l’entraineur chef Simon Caron, mardi.  

Les Castors sont en effet venus à bout des Prédateurs grâce à une défensive très étanche, limitant les Témiscouatains à seulement huit buts au cours des quatre derniers matchs. Leur profondeur à l’attaque a aussi grandement aidé leur cause, alors que neuf joueurs différents ont fait bouger les cordages dans cette série.

«Ils ont vraiment neutraliser notre attaque, mais c’est vrai que perdre les deux matchs, il y a dix jours, ç’a fait mal. Jouer avec un retard 1-3 dans la série, même avec une équipe complète, c’est jamais évident.»

Les Prédateurs terminent ce duel avec 14 buts marqués, dont 7 avec l’avantage d’un homme. Olivier Dumont a été le plus performant en récoltant 6 buts et une mention d’aide. Michaël Morin est le seul autre joueur du côté des Prédateurs à avoir trouvé le fond du filet plus d’une fois dans cette série. Il a marqué trois fois. 

Les Prédateurs et les Castors s’étaient également affrontés, l’an dernier, en demi-finale des séries éliminatoires. Cette fois, St-Quentin avait cependant eu besoin de 7 parties pour se mériter une place en finale. 

Les Castors se disputeront les grands honneurs avec les Panthères du Haut-Madawaska, une équipe composée de plusieurs joueurs appartenant aux 3L de Rivière-du-Loup. Les Panthères n’ont pas encore perdu en séries.

 

Publicité

Commentez cet article