Publicité
15 février 2017 - 15:15

L’ex-athlète olympique est restée près de la nage synchronisée et du sport

L’horaire chargé de Marie-Pier Boudreau-Gagnon

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

L’ex-athlète olympique Marie-Pier Boudreau-Gagnon a beau avoir mis un terme à sa carrière sportive en 2012, le sport et la nage synchronisée prennent encore une place de choix dans son horaire de tous les jours.

Ainsi, en complément à une carrière professionnelle comme pharmacienne à Rivière-du-Loup, la femme de 33 est encore très impliquée dans le monde de la nage synchronisée, ici comme ailleurs. Sa passion et son expérience sont d’ailleurs en demande un peu partout dans le monde actuellement.

La fin de semaine dernière, elle était justement présente lors d’une séance d’entrainement avec des nageuses de Singapour. «Je n’ai jamais voulu décrocher complètement du sport, alors lorsqu’on me sollicite pour des petits contrats, j’essaie le plus possible d’être disponible, puisque ça me permet de garder un contact», a expliqué celle qui travaillera bientôt avec la Nouvelle-Zélande.

Marie-Pier Boudreau-Gagnon met également son expertise dans le domaine pharmaceutique à profit. «Je suis aussi impliquée dans le domaine du dopage sportif, c’est-à-dire que je vérifie tous les médicaments qui sont testés dans le cadre de la règlementation. Je suis un peu comme la pharmacienne au niveau canadien pour cela. C’est une autre belle manière de rester impliquée», a-t-elle ajouté.

Tout ça, c’est en plus de la coprésidence du conseil d'administration des Jeux du Québec 2021 de Rivière-du-Loup, qu’elle a récemment acceptée avec l’homme d’affaires Christian Pelletier. Rappelons qu’elle avait auparavant coprésidé, avec sa mère Linda Boudreau, le comité de candidature. 

 

Publicité

Commentez cet article