Publicité
9 août 2016 - 06:56 | Mis à jour : 14:53

Quilles : Nathan Ruest-Lajoie s’illustre sur la scène internationale

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le quilleur originaire de Témiscouata-sur-le-Lac, Nathan Ruest-Lajoie, a connu toute une expérience du 24 juillet au 3 août dernier, alors qu’il a représenté le Canada aux Championnats mondiaux de la jeunesse de quilles. Le jeune homme est revenu du Nebraska avec une médaille de bronze autour du cou.  

Le quilleur de 19 ans est ainsi monté sur la 3e marche du podium en équipe de quatre. Ses trois coéquipiers canadiens et lui ont réussi un exploit impressionnant : c’est la première fois qu’une équipe junior représentant le pays remporte une médaille à ce niveau. 

« C’était une super belle expérience. Notre objectif était de monter sur le podium. Nous croyions beaucoup en nos chances. Nous étions même à une réserve d’une présence en grande finale », a soutenu Nathan, qui en était à une première apparition sur la scène internationale. 

Les nombreuses heures de travail et d’entrainement qu’il réalise chaque semaine depuis plusieurs années continuent ainsi de rapporter fruits. Dans la dernière année, Nathan vivait à Cabano, étudiait au Collège communautaire du Nouveau-Brunswick – Campus d’Edmundston et pratiquait son sport à Caraquet. 

« C’était beaucoup de voyage et d’efforts, mais je voulais amener mon jeu à un niveau supérieur. Je suis fier d’avoir récolté une médaille et de ce que nous avons accompli », a-t-il ajouté. Cette compétition d’envergure rassemblait plus de 222 joueurs de 37 pays différents.

Au Nebraska, les performances de Nathan n’ont laissé personne indifférent. Sur les réseaux sociaux, son entraineur, Tyrel Rose, a même déclaré : « Nathan a impressionné le monde entier cette semaine, non seulement ses entraineurs et ses admirateurs canadiens ». 

Michel Ruest, grand-père du jeune homme et propriétaire du Salon de Quilles Témis, a lui aussi vécu beaucoup d’émotions dans les derniers jours. « C’est une fierté énorme de le voir réussir de cette façon. Il travaille tellement fort. De lire tous les beaux commentaires à son sujet, ça me pogne au cœur », a-t-il commenté. 

UNIVERSITÉ 

Il faut mentionner que Nathan était le plus jeune Canadien à participer à ce rendez-vous international. Il a d’ailleurs compétitionné en individuel et en duo. Il a là aussi été très bon en terminant notamment 10e en solo.

D’ailleurs, le quilleur de Cabano a si bien fait aux États-Unis qu’une université américaine l’a même approché pour qu’il rejoigne son programme de quilles l’an prochain. La réponse fut positive. Nathan et son frère jumeau Cédérick prendront la route, au printemps 2017, pour l’Univerisité McKendree, en Illinois, où ils réaliseront leur rêve. 

« J’avais déjà montré de l’intérêt envers eux. Je suis très heureux d’aller y étudier. Je pourrai étudier tout en pratiquant beaucoup », a conclu Nathan. 

Les deux frères se rapprochent ainsi de plus en plus de leur rêve de gagner leur vie en pratiquant leur sport préféré. 

 

Publicité