Publicité
10 juillet 2016 - 06:32 | Mis à jour : 20:21

Lutte : une soirée haute en couleur au Centre Premier Tech

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Surprises, voltiges, humour… le gala de lutte Harley Davidson Rimouski, présenté samedi soir, a donné tout un spectacle aux plusieurs centaines d'amateurs présents au Centre Premier Tech afin d’assister aux prouesses des gladiateurs qui s’affrontaient dans le ring lors des dix combats à la carte.   

Trois ans après le dernier gala de lutte présenté en sol louperivois, les amateurs de tout le KRTB ont ainsi pu admirer la force et les qualités d’acrobate du géant Darrko (7 pieds), Surfer Mitch Thompson, Pat Guenette, les locaux Big Black Machine et Franck The Voice ainsi que plusieurs autres. Le gala était organisé en collaboration avec la TCPRO, une fédération de lutte qui prend de plus en plus de galons au Québec.

Rappelons que cette année, l’évènement avait une portée sociale et servait à amasser des fonds pour trois différents organismes communautaires, dont l'association Multi-Défis, Trajectoires-homme du KRTB et la maison des jeunes de Cacouna. 

Quelques minutes à peine après la fin du gala, le promoteur Simon Fournier pouvait se dire mission accomplie. « Ça roulait à 100 miles à l’heure, un peu comme les motos qui nous accompagnaient ce soir. Je suis très satisfait de la soirée. Je crois que c’est une belle réussite pour l’organisation », a-t-il déclaré. 

Timide en début de soirée, la foule a été conquise au gré des combats et elle était finalement très bruyante en fin de gala lors de l’entrée en scène de la vedette locale, Big Black Machine. 

« La lutte, c’est comme aller au cinéma. Au début, on ne connait pas trop l’intrigue, mais plus l’aventure avance, plus les gens réagissent. La réaction des gens a été merveilleuse et ils repartent tous avec le sourire », a-t-il ajouté. 

Si tous ont semblé avoir apprécié leur soirée, il est encore évidemment trop tôt pour que le promoteur puisse confirmer le retour de l’évènement en 2017. Cela fera l’objet de réflexions au cours des prochains mois. 

 

Publicité

Commentez cet article