Publicité
20 mai 2016 - 15:20

Karl Normand, plus vite que jamais

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Après une année 2015 exceptionnelle, le coureur de motocross Karl Normand ne cache pas qu’il veut rester au sommet. Son premier objectif : remporter devant les siens le motocross intérieur de Rivière-du-Loup qui se tiendra ce samedi 21 mai au Centre Premier Tech. 

L’évènement, qui fête cette année son 36e anniversaire, sera déjà la 4e compétition de la saison pour le coureur de 28 ans, lui qui a pris part aux courses de Montmagny, Matane et Campbellton où il a bien fait. « C’est le plus vieux arénacross au Canada et c’est chez moi, alors c’est un évènement que j’attends particulièrement et je veux bien y performer », a déclaré le favori local. 

En 2015, Karl Normand avait pris le 3e rang de la célèbre course louperivoise. Cette fois, bien que la compétition sera féroce avec la présence des Américains Grant Ransdell et Logan Karnow, ainsi que celle du Québécois Tim Tremblay, champion en titre, Normand estime avoir tous les éléments pour décrocher la 1ère position. 

« Au cours de la dernière année, j’ai gagné en expérience et en confiance en roulant aux États-Unis et en Europe. Je m’entraine pour ça et je n’ai jamais été aussi rapide. Selon moi, on ne peut pas vraiment aller plus vite que ça en dedans », assure l’athlète qui porte le dossard numéro 1. 

HIVER CHARGÉ 

Cet hiver, Karl Normand l’a passé en partie aux États-Unis à rouler, compétitionner et côtoyer les meilleurs coureurs de sa discipline. Malgré une vilaine chute qui l’a tenu à l’écart quelques semaines, le coureur a participé à de nombreux supercross partout sur la côte Est américaine. 

« C’était une expérience formidable, je n’avais vécu quelque chose du genre. Les foules étaient gigantesques avec plusieurs dizaines de milliers d’amateurs dans les gradins. C’était vraiment immense », a-t-il témoigné. 

Entre la recherche de commanditaires et les entrainements, Karl Normand consacre aujourd’hui tout son temps à la motocross. Cette année, il participera à 22 arénacross. « C’est ma vie », affirme-t-il sans détour. « Tous mes efforts sont dirigés vers le sport. C’est un rêve qui se poursuit. J’y mets énormément de temps et d’énergie, mais c’est ma passion et je ne vois pas faire autre chose.»

Ce samedi, Karl Normand compte utiliser toute l’énergie qu’un Centre Premier Tech plein peut lui offrir. « C’est certain que ça va m’aider. Je vais tout faire pour monter sur la première marche », a-t-il confirmé. 

 

Publicité