Publicité
1 avril 2016 - 15:53 | Mis à jour : 17:51

Fay Chabot double championne canadienne

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin

Rivière-du-Loup –  Vendredi après-midi à Québec, Fay Chabot a remporté son deuxième championnat canadien en boxe amateur. À seulement 15 ans, l’adolescente de Saint-Elzéar figure déjà parmi les étoiles de la boxe canadienne.

Une fois encore, la talentueuse boxeuse de l’École de boxe olympique de Rivière-du-Loup (EBO RDL) a été dominante dans le ring. Elle a vaincu son adversaire de l’Ontario, Kaila Marie Gabriel, au 2e round après avoir forcé l’arbitre à effectuer deux comptes entrainant un TKO2.

«J’étais un peu stressée, je ne connaissais pas mon adversaire. Les filles de l’Ontario sont réputées fonceuses et elle a fait honneur à cette réputation. Le 1er round a été intense. Elle voulait entrer dans ma garde, se coller, mais je lui ai fait payer, je l’ai tenue à distance et mes coups de puissance ont touché la cible», a raconté la jeune pugiliste.

Son coach, Mathieu Lavoie-Dion, a louangé l’intelligence de son athlète dans le ring. «Fay est intelligente, elle a bien géré la distance. L’autre boxeuse ne la respectait pas au début, mais Fay lui a rapidement fait réaliser que c’était elle qui allait l’emporter.»

«Au début j’ai senti mon adversaire confiante, mais au fil de mes coups, je l’ai sentie de plus en plus vulnérable, plus craintive aussi», a souligné la boxeuse de l'EBO RDL. «Dans un échange de coups, Fay frappe en premier et en dernier, elle donne le ton au combat», a poursuivi l’entraineur.

Le deuxième round a été fatal à l’Ontarienne. «Son adversaire a fait l’erreur de laisser une fenêtre ouverte et Fay ne l’a pas ratée et l’a attaquée. L’arbitre y est allé d’un premier compte. Les deux boxeuses ont ensuite échangé quelques coups et Fay a profité d’une deuxième fenêtre, bon pour un deuxième compte et un TKO2.»

SUCCÈS

Mathieu Lavoie-Dion ne s’en cache pas, Fay Chabot est un joyau de l’EBO RDL. «C’est la fierté de l’école de boxe, de Rivière-du-Loup et du Bas-Saint-Laurent. Elle est la seule à avoir remporté deux championnats canadiens, et elle n'a que 15 ans. À titre d’entraineur, je suis chanceux, elle est talentueuse, disciplinée, déterminée et le courant passe bien entre nous deux. C’est le prototype parfait d’un athlète de boxe !»

La pugiliste confirme : «Mathieu est vraiment un bon entraineur. J’ai un bon coach pour moi. Il crée une atmosphère où je peux trouver le plaisir dans la performance. J’adore l’entrainement et j’ai pris beaucoup de confiance cette année.»

On pourrait croire que ce succès aurait pu lui monter à la tête, mais ce serait mal la connaitre. Même après un premier championnat, l’adolescente conservait une part de doute quant à son talent. «Je me disais que j’avais peut-être été chanceuse. Mais cette année, avec ce deuxième championnat… je crois que j’ai du potentiel», admet Fay Chabot.

AVENIR

Dans un proche avenir, la pugiliste de Saint-Elzéar participera à la Coupe Imperium où Éric Lucas est l'invité d'honneur en mai prochain. Son entraineur souhaite ensuite lui faire profiter d’un camp d’entrainement à l’extérieur du pays.

Et les Olympiques ? «J’y vais une année à la fois, mais… je commence à y penser de plus en plus. J’ai vraiment trouvé ma voie», répond Fay Chabot.

CHAMPIONNAT

Pas moins de 236 boxeurs se disputeront la victoire à l’occasion de 160 combats, répartis en huit galas. Les combats ont lieu dans deux arènes dans une salle de l'hôtel Hilton.

Le Championnat regroupe les athlètes des catégories juvénile, junior et élite. Suite au désistement de Leïla Beaudoin, Fay Chabot est la seule athlète de l'EBO RDL à y prendre part.

 

Publicité