Publicité
Vendredi, 31 octobre 2014
24 juin 2012 - 00:16

Une Fête nationale et un peu d'histoire

Une Fête nationale et un peu d'histoire
Photo:
Rivière-du-Loup - La Fête nationale du Québec a longtemps porté le nom de Fête de la Saint-Jean-Baptiste dont les origines remontent aux temps immémoriaux où les peuples célébraient le solstice d’été avec des grands feux de joie pour symboliser la lumière à son apogée.

Plus tard, les Français feront un lien entre la lumière et Saint Jean Baptiste en associant cette fête à Jean, le cousin de Jésus, surnommé « le baptiste » après avoir été le premier à reconnaître le Christ. Au Canada, la tradition s’est perdue pendant la Conquête, mais elle est réapparue le 24 juin 1834 lors d’un banquet de la Saint-Jean- Baptiste organisé à Montréal, afin de créer une fête nationale annuelle pour les Canadiens-Français.

Les Jean Baptiste au Québec

D’après les registres d’église et les actes d’état civil du Québec de Ancestry.ca, la plus importante base de données canadienne-française au monde, il existe 4 969 inscriptions du nom Jean Baptiste au Québec.

Le premier Jean Baptiste se serait marié à Québec en 1667 avec Françoise Herber. Le deuxième aurait été baptisé à Cap-Saint-Ignace. Le recensement du Canada de 1881 révèle également que le premier Jean Baptiste qui se serait établi à Montréal était un veuf de 36 ans, chasseur et pêcheur de métier. Enfin, selon le recensement canadien de 1916, une célibataire de 53 ans, portant le nom de St-Jean-Baptiste et née à Québec en 1863, aurait terminé sa vie sur une réserve indienne en Alberta.

Quelques conseils pratiques

Les registres francophones offerts gratuitement comprennent plus de 14 millions de documents canadiens des collections Drouin et Tanguay remontant aux premiers colons. Ancestry.ca donne également l’accès à plus de 4 millions d’actes d’état civil de la France et à plus de 220 000 documents français des États-Unis de la collection Drouin.

Source : ancestry.ca

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:




Le site infodimanche.com vous permet, entre autres, de commentez les articles et le contenu du site. Vos commentaires sont soumis aux présentes « Règles de Nétiquette » qui font partie de ce site Internet.