Publicité
26 novembre 2017 - 14:03

Le projet de loi sur le cannabis inquiète l'IRIS

Toutes les réactions 2

Bien que Québec réponde favorablement au consensus d'experts en créant la Société québécoise du cannabis (SQC), l'IRIS soulève plusieurs réserves quant au projet de loi. Dans une fiche socioéconomique publiée aujourd'hui, plusieurs bémols importants sont mis de l'avant, notamment en matière de santé publique et d'éradication du marché noir.

«Puisque la loi n'a toujours pas été adoptée, il est encore temps pour le gouvernement Couillard d'y apporter des modifications importantes», fait d'entrée de jeu valoir Philippe Hurteau, auteur de la fiche. Il ajoute que « D'un point de vue de santé publique, il nous apparaît essentiel que le Ministère de la Santé et des Services sociaux ait un pouvoir décisionnel plutôt que simplement consultatif dans l'élaboration des directives à la SQC. Dans son état actuel, la place prépondérante laissée au ministère des Finances ne permet pas de garantir à long terme que les enjeux de santé publique soient toujours priorisés».

Avant même que la SQC soit formellement créée, le gouvernement se laisse toute la marge de manœuvre nécessaire pour ouvrir la porte au commerce de détail privé. S'ils s'avéraient concluants, des projets pilotes à l'initiative du ministère des Finances allant en ce sens pourraient affaiblir le cadre réglementaire présenté la semaine dernière. «Il est primordial que la SQC soit la seule responsable de la vente du cannabis afin d'éviter que les considérations financières prennent le dessus sur celles de santé publique», prévient le chercheur.

Alors que le gouvernement fédéral permet la culture à domicile, Québec propose dans son projet de loi de l'interdire. Sans fondement scientifique solide, une telle interdiction minera les chances de faire reculer le marché noir en privant les consommateurs et les consommatrices d'une source d'approvisionnement sécuritaire venant compléter l'offre en succursales et sur Internet.

Conséquemment, l'interdiction de la production à fins personnelles devrait être revue.
Le Syndicat des Travailleurs(euses) de la Société des Alcools du Québec et de Production Maison des Futailles a contribué au financement de la fiche.

Pour lire la fiche : http://iris-recherche.qc.ca/publications/cannabis

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Le dossier de la légalisation du cannabis est un foutoir qui va créer d'importants dommages dans la population. C'est un rêve de gamin que Justin veut réaliser et il est en train de foutre le bordel parout: les transports, la famille, la jeunesse, les cancers du poumon, les drogues dures à venir, les coûts que cela entraine, le leurre d'un enrichissement de la population..ça ne peut pas rapporter des millions puisque c'est de l'argent qui va passer d'une poche Canadienne à une autre poche canadienne. C'est ridicule comme loi.

    G B - 2017-11-27 16:29
  • Le cannabis interdit aux moins de 18 ans? Quelle farce!
    Le tabac est interdit aux moins de 18 ans et pourtant, sous l'oeil bienveillant des ''zotorités'', yen a 20/30 , des mineurs qui pompent leurs cigarettes en face de la polyvalente aux 3-Pistoles, et cela ne semble déranger personne...
    Le tabac tue, tout le monde est d'accord avec ça et pourtant, j'ai le droit d'en cultiver jusqu'à 15 kgs/personne/adresse...
    à ma connaissance, aucunes études scientifiques à ce jour à prouver quoi que ce soit sur le cannabis, de bien ou de mauvais, juss des kandiratons et des ragots de vieilles filles!
    Se pourrait il que le PLQ (parti libéral du qc) ait remplaçé les firmes firmes de génie-conseils par des promoteurs qui sont déjà en opération dans des serres hydroponiques? En train de produire des plants de cannabis aux éléments nutritifs douteux? Et on me dit que je n'aurai pas le droit de m'en cultiver 3/4 dans mon jardin, bien nourri au compost végétal et inondé de soleil?
    Chère population, le crime organisé vient d'enfoncer un jalon de plus dans l'appareil gouvernemental!!!
    Dont get me wrong, je ne dis pas ici qu'il faut fumer avant de prendre la route, de fumer en entrant au travail (même les musiciens sérieux ne fument pas avant d'entrer en scène)ou peu importe,
    je dis simplement:'' Où est le problème, à 61 ans, si je fume une puff avec une femme à mon goût un vendredi soir, relax à la maison, et que par hasard, elle jouit!''
    Parce que, si on interdit le cannabis, faudrait aussi interdire le PEPSI et le COCA-COLA aux jeunes car ces boissons conduisent à commettre des crimes violents... Oui oui, tous les criminels dangereux et violents ont déjà bu du PEPSI et du COCA-COLA dans leur jeunesse!!!
    Voyez comme c'est simple de faire des liens de cause à effet!!!
    Bonne journée à tousse... ...si a fume trop!

    Roch Rioux - 2017-11-27 09:17