Publicité
8 mai 2017 - 14:09 | Mis à jour : 14:48

Meurtre à La Pocatière : Éric Sweeney est formellement accusé

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Éric Sweeney de La Pocatière a été formellement accusé de meurtre au 2e degré au palais de justice de Rivière-du-Loup le 8 mai. Il aurait agressé mortellement Sophie Beaulieu, une femme de 48 ans de La Pocatière à l'aide d'une arme blanche le 5 mai. 

Selon la procureure de la Couronne, Me Annie Landreville, une partie de la preuve, des déclarations et l'interrogatoire vidéo de l'accusé ont été remis à l'avocat de la défense, Me Bruno-Gabriel Vargas. L'accusé est resté impassible pendant les quelques minutes qu'a duré sa comparution devant le juge de Sept-Îles, Michel Parent. Selon la Couronne, l'homme de 41 ans ne possède aucun antécédent judiciaire.

«Une accusation de meurtre au 2e degré signifie qu'il n'y a pas eu de préméditation», explique Me Landreville. Éric Sweeney doit également se soumettre à une interdiction de contact avec sept personnes. Il reviendra en cour le 19 juin afin de donner une orientation à son dossier. Il n'a pas enregistré de plaidoyer.

Il est détenu à Rimouski depuis son arrestation. Des policiers avaient été appelés vers midi le 5 mai à la rue Carré Bon-Accueil de La Pocatière pour une agression à l'arme blanche. À leur arrivée, une dame gisait au sol. Son décès a été constaté sur place par les paramédics. Selon la Sûreté du Québec, les deux personnes se connaissaient, mais n'entretenaient pas de relation.

 

Publicité

Commentez cet article