Publicité
20 avril 2017 - 10:42 | Mis à jour : 12:10

Capotage à Cacouna

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Un véhicule a effectué plusieurs tonneaux avant de s'immobiliser dans le terreplein central près du kilomètre 521 de l'autoroute 20, à Cacouna, le 20 avril peu avant 10 h 30. Dans sa malchance, la conductrice, une femme d'une cinquantaine d'années, s'en tire sans blessures majeures. 

Les circonstances qui ont mené à l'incident n'ont pas été confirmées, mais il semblerait que la voiture circulait en direction ouest. Pour une raison encore inconnue, la conductrice a perdu le contrôle de son véhicule, a traversé la voie inverse et a ensuite fait une embardée peu avant la sortie menant à la route Moreau.

Une seule personne prenait place à bord du véhicule. Selon les informations de la Sûreté du Québec, la conductrice a été retrouvée au sol à proximité du véhicule. Elle était consciente à l'arrivée des secouristes et a été transportée au Centre hospitalier régional du Grand-Portage (CHRGP).

La SQ précise qu'un bon samaritain, qui s'était arrêté pour porter secours à la dame, a lui aussi été blessé à la tête pendant l'opération. Il a rapidement été appuyé par une femme, elle aussi arrêtée pour porter assistance. 

Les paramédics ont été assistés par une équipe de pompiers de la caserne 16 de Cacouna, aussi été dépêchée sur les lieux.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. Les commentaires anonymes et négatifs feront l’objet d’une analyse sérieuse et d’une stricte modération. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, infodimanche.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.